Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

La Bernerie en Retz : les vols de moteurs de bateaux exaspèrent les pêcheurs-plaisanciers

-
Par , France Bleu Loire Océan

Dans la nuit du 11 au 12 octobre, trois moteurs de bateaux ont été volés sur des embarcations au mouillage à la Bernerie en Retz. Vols et dégradations sont récurrents depuis plusieurs années. L'association qui gère l'aire de mouillage demande l'installation d'une caméra de surveillance.

ce bateau est inutilisable après le vol de son moteur car la structure a été dégradée
ce bateau est inutilisable après le vol de son moteur car la structure a été dégradée © Radio France - Anne Patinec

La Bernerie-en-Retz, France

A la Bernerie en Retz, les pêcheurs-plaisanciers n'en peuvent plus des vols de moteurs de bateaux. Il y a une dizaine de jours, trois moteurs ont été volés en pleine nuit sur trois petits bateaux de type pêche-promenade dans le port à échouage. Les malfaiteurs n'y sont pas allés de main morte, l'une des embarcations est irrécupérable tellement elle a été dégradée pour dérober le moteur. Le préjudice est lourd pour ces pêcheurs-plaisanciers.

C'est minimum 7 000 euros pour un moteur de 40 chevaux et on a des gros moteurs qui valent jusqu'à 13-14 000 euros. Comme on garde nos bateaux plusieurs années, avec la vétusté, ils ne valent plus grand chose au niveau des assurances, donc le préjudice est lourd". Gilles Guingnier, le secrétaire de l'AUAC, l'association de usagers de l'abri côtier, qui gère l'aire de mouillage

Une caméra de surveillance serait dissuasive. 

Une trentaine d'embarcations sont accueillies dans l'aire de mouillage de la Bernerie. Depuis plusieurs années, l'association qui les gère, l'AUAC, réclame à la mairie l'installation d'une caméra de surveillance car les vols et les dégradations sont réguliers.  A plusieurs reprises, des filières de vols de moteurs destinés aux pays d'Europe de l'est ont été mises à jour en France . En 2015, sept moteurs avaient été volés en deux nuits à la Bernerie. 

Une trentaine de bateaux sont accueillis sur l'aire de mouillage - Radio France
Une trentaine de bateaux sont accueillis sur l'aire de mouillage © Radio France - Anne Patinec

Cette fois-ci, les membres de l'association supposent que les voleur pourraient avoir un autre profil. _"Vu que les moteurs volés n'étaient vraiment pas les plus accessibles et les plus faciles à dérober, il pourrait s'agir de vols de commande"suggère Gilles Guingnier"j'ai besoin d'un moteur de tel type, je le démonte et je l'embarque, pas vu pas pris_". Pour dissuader les voleurs, les pêcheurs-plaisanciers aimeraient aussi la mise en place d'une barrière qui empêche les véhicules de venir sur la plage, jusqu'aux bateaux durant la nuit. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu