Faits divers – Justice

La bombe américaine de 250 kg rapidement désamorcée à Condé-sur-Vire

Par Romain Dézèque, France Bleu Cotentin et France Bleu dimanche 16 juillet 2017 à 14:55

La bombe de 250 kg sera détruite dans un endroit dédié
La bombe de 250 kg sera détruite dans un endroit dédié © Radio France - Romain Dézèque

La bombe américaine de 250 kg, retrouvée lors de travaux le 6 juin dernier à Condé-sur-Vire près de St-Lô, a pu être désamorcée rapidement. Un millier d'habitants ont dû être évacués par mesure de sécurité.

Les démineurs de Caen auront mis à peine une heure pour désactiver le système d'armement de la bombe (250 kg dont la moitié en explosif), située près de l'église de Condé-sur-Vire dans la Manche. Larguée en 1944, elle a été retrouvée le 6 juin dernier lors de travaux de voirie. "C'est un bombe à double amorçage, des deux côtés " explique Stéphane, responsable adjoint du centre de déminage de Caen. "C'est un système qu'on connaît car on en fait entre 12 et 20 chaque année. Maintenant ça reste dangereux, ce n'est pas une opération banale car on agit directement sur le système de fonctionnement. Ce qui est délicat, c'est qu'on ne sait pas dans quel état et dans quelles positions sont les pièces mécaniques à l'intérieur. La bombe peut avoir subi un gros choc et tout est faussé... auquel cas le système ne fonctionnera jamais. Mais s'il y a juste un petit truc qui coince, un ressort par exemple, le moindre choc peut déclencher le système."

Les habitants - dont beaucoup de personnes âgées - restés à Condé ont été accompagnés à la salle des fêtes par la mairie - Radio France
Les habitants - dont beaucoup de personnes âgées - restés à Condé ont été accompagnés à la salle des fêtes par la mairie © Radio France - Romain Dézèque

Pour éviter tout risque, 435 foyers ont été évacués dimanche matin. Beaucoup de personnes ont pu partir en weekend ou sur la côte, seules 70 sont restées à Condé-sur-Vire. Elles ont été prises en charge par la mairie et ont dû patienter quelques heures dans la salle des fêtes de la commune. Tout le monde a pu regagner son domicile aux alentours de 12h.

Les démineurs de Caen couvrent quatre départements (ceux de l'ancienne Basse-Normandie ainsi que la Seine-Maritime) et effectuent plus de 1 000 interventions par an.