Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La Brigade Anti-Maltraitance Animale opérationnelle dans les Vosges

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

De plus en plus sollicitée pour des cas de maltraitance, l'association de secours et de placement des animaux des Vosges, une brigade anti-maltraitance animale, a créée au début du mois de janvier. Une dizaine d'enquêteurs de terrain sont opérationnels.

Logo de la Brigade Anti-Maltraitance animale des Vosges
Logo de la Brigade Anti-Maltraitance animale des Vosges © Radio France - Hervé Toutain

Des bénévoles composent une toute nouvelle brigade anti-maltraitance animale, créée au début du mois de janvier dans les Vosges. Cette Association de secours et de placement des animaux des Vosges recrute en majorité d'anciens membres des forces de l'ordre, policiers et gendarmes, habitués aux enquêtes sur le terrain. 

La "Bama" est équipée d'un fourgon d'intervention d'urgence pouvant accueillir quatre gros chiens. L'équipage en intervention dispose d'une sarbacane hypodermique pour endormir les animaux en toute sécurité, de filets de capture, d'équipement anti-morsures, d'appareils photos, de lecteurs de puce et de caméras. 

Une formation théorique de huit heures et une formation pratique comprise entre 10 et 20 heures, sont dispensées à chaque enquêtrice ou enquêteur, selon son expérience et ses compétences.

"En cas de suspicion de maltraitance, nous n'avons pas le pouvoir de pénétrer chez les gens sans leur accord. Nous faisons alors appel à la gendarmerie ou au procureur de la République" souligne le président de l'ASPA Nicolas Simonet. Une saisie des animaux peut alors être prononcée et une procédure judiciaire ouverte contre les propriétaires.

Pour financer son action l'ASPA lance une campagne de dons. On peut les contacter via : Bama, 131 rue du château 88800 Belmont-Sur-Vair ou sur internet en cliquant ici.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess