Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

La brigade fluviale d'Indre-et-Loire veille à la sécurité des plaisanciers pendant l'été

lundi 24 juillet 2017 à 4:51 Par Yohan Nicolas, France Bleu Touraine

La brigade fluviale de la gendarmerie de Saint Pierre des Corps est sur le pont depuis le début de l'été. Elle assure des contrôles de sécurité pour rassurer les plaisanciers comme ce fut le cas récemment sur le Cher pour la "Jocondie".

La brigade fluviale lors d'un contrôle de la Jocondie
La brigade fluviale lors d'un contrôle de la Jocondie © Radio France - Denis Guey

La brigade fluviale de la gendarmerie, unité spéciale basée à Saint-Pierre-des-Corps, est sur le pont depuis le début de l'été. C'est traditionnellement la période où elle multiplie les contrôles auprès des plaisanciers, des loueurs professionnels de bateaux, des pêcheurs, et même parfois des restaurants de poissons. Trois gendarmes ont contrôlé récemment le bateau de promenade "La Jocondie" sur le Cher. Un bateau qui appartient au comité d'animation de Joué les Tours-Centre et qui promène près de 1500 passagers du 1er juin au 15 octobre.

Il y a peut être un moyen de couper le moteur avec un scoubidou

Le scoubidou, en langage maritime, c'est une petite corde. A bord de la Jocondie, qui peut embarquer 12 passagers au maximum, les deux gendarmes de la brigade fluviale vérifient tout. Les certificats de capacité du capitaine, le certificat du bateau, et l'état des matériels. L'adjudant-chef Philippe Darbot regarde si les gaffes, les écopes, les extincteurs et les gilets de sauvetage sont en bon état.

Il faut que les gilets soient adaptés à l'a taille des passagers du bateau. Là par exemple, c'est un gilet pour un enfant de moins de 15 kilos

La brigade fluviale de St Pierre-des-Corps - Radio France
La brigade fluviale de St Pierre-des-Corps © Radio France - Denis Guey

A priori, la Jocondie est en règle. Ce qui ne surprend pas, évidement, son capitaine Alain Duboc. Le bateau est visité tous les deux ans par un expert maritime. Il vérifie la coque à sec et à l'eau. Pour autant, la Toue Cabanée, mise à l'eau en 2004, va prendre une retraite. Une nouvelle Toue, va lui succéder en mars prochain.

Un touriste épinglé pour navigation sans permis

Les contrôles ne se passent pas toujours aussi bien. La brigade fluviale a récemment épinglé un touriste qui remontait la Loire en bateau sans jamais avoir passé son permis. L'unité de St Pierre-des-Corps compte 4 personnes pour toute la Région Centre. Les contrôles sont donc réalisés tous les deux ans en moyenne. On connait bien les bateaux à force, explique l'adjudant-chef Philippe Darbot, commandant la brigade fluviale de Saint Pierre des Corps. Le problème qui revient le plus souvent, ce sont les gilets. Il reste aux normes mais ils sont usés, abîmés. On essaye du coup de faire prendre conscience aux propriétaires de l'intérêt de renouveler les gilets.