Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

La cache ingénieuse de cultivateurs de canabis à Poitiers

-
Par , France Bleu Poitou

Ils avaient déployé un trésor d'ingéniosité pour dissimuler leur culture de cannabis. Quatre poitevins de 28 à 30 ans ont été interpellés lundi Poitiers dans le quartier Chilvert. C'est suite à un renseignement que la brigade des stups intervient et les policiers sont allés de surprise en surprise.

Huit plants de cannabis en pleine floraison découverts dans une cave du quartier Chilvert de Poitiers
Huit plants de cannabis en pleine floraison découverts dans une cave du quartier Chilvert de Poitiers © Maxppp - Elvis Gonzalez

Poitiers, France

A leur arrivée, ils découvrent dans un premier temps nos quatre jardiniers en train de fumer de l'herbe. Les policiers sont ensuite intrigués par une gaine d'aération qui sort d'un mur. Ils sondent alors le mur, arrivent jusqu'à un drôle de meuble, monté sur charnières. Meuble qui s'ouvre comme une porte. Derrière un escalier. Au sous sol, deux tentes de culture Indoor de cannabis avec un système d'aération et de ventilation. 

De quoi fumer pendant 31 mois !

A l'intérieur huit plants de cannabis. "Pour notre consommation personnelle", affirment les quatre hommes. Peut-être sincères mais huit plants de cannabis, selon les calculs de la police, permettraient d'alimenter la consommation de nos quatre jardiniers pendant 31 mois. Placés en garde à vue, ils ont été remis en liberté avec en poche une convocation devant la justice.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu