Faits divers – Justice

La Caisse d'Epargne va en Cassation pour son placement Doubl'Ô

Par Stéphane Milhomme, France Bleu Armorique, France Bleu Drôme-Ardèche et France Bleu Saint-Étienne Loire jeudi 19 septembre 2013 à 17:21

ILLUSTR 462 EXPERTS justice
ILLUSTR 462 EXPERTS justice © Fotolia.com

Condamnée en appel par la cour d'appel de Lyon ce mercredi à 100 000 euros d'amende pour publicité mensongère, la Caisse d'Epargne Loire Drôme Ardèche décide ce jeudi de se pourvoir devant la Cour de Cassation.

Condamnée en appel par la cour d'appel de Lyon ce mercredi à 100 000 euros d'amende pour publicité mensongère, la Caisse d'Epargne Loire Drôme Ardèche décide ce jeudi de se pourvoir devant la Cour de Cassation.

L'Ecureuil est condamné pour ses placements Doubl'Ô vendu au début des années 2000 et qui - aux yeux des jugements rendus en première instance et en appel- n'ont pas tenu leur promesses de doublement du capital pour les clients.

Commercialisés entre 2001 et 2002 auprès de 266.547 souscripteurs, les six produits Doubl'Ô et Doubl'Ô Monde laissaient espérer un doublement du capital "en toute sérénité" , selon la plaquette publicitaire diffusée à l'époque.

"-Notre entreprise n’a jamais trompé ses clients"

Les responsables de l'Ecureuil ne veulent pas en rester là et réagissent encore ce jeudi : "notre entreprise n’a jamais trompé ses clients avec Doubl'Ô, le capital étant garanti".

Parallèlement à la procédure visant la Caisse d'Epargne Loire Drôme Ardèche, les différentes Caisses d'Épargne font l'objet d'une série d'assignations au civil et d'une procédure pour sanction auprès de l'Autorité des marchés financiers, instruite en appel par le Conseil d'État.