Faits divers – Justice

A la campagne, les jeunes sont tentés de conduire même s'ils n'ont pas encore le permis

Par Marion Fersing, France Bleu Maine et France Bleu vendredi 23 octobre 2015 à 5:32

Illustration auto-école
Illustration auto-école © Maxppp - Jean-François Frey

Le jeune homme de 18 ans qui a fait une violente sortie de route à Mayet n'avait pas encore son permis de conduire. Un cas qui, heureusement, reste rare. Ce qui est beaucoup plus fréquent en revanche, c'est la tentation de le faire, en particulier à la campagne.

Des jeunes qui conduisent alors qu'ils n'ont pas encore le permis, comme le jeune homme de 18 ans qui a fait une violente sortie de route à Mayet, c'est un phénomène qui reste rare. Mais à la campagne, les jeunes reconnaissent qu'ils sont tentés de le faire parce qu'ils n'ont pas vraiment d'autre moyen de se déplacer. 

Quand t'as pas de voiture, tu restes bloqué dans ton village, t'as rien, c'est la campagne

Au pied de la résidence Pasteur, à Connerré, Kevin tue le temps avec un de ses copains. Le permis, il voulait le passer, mais avec sa formation, il n'a pas le temps. Du coup, tout est plus compliqué : "sans voiture, tu reste bloqué dans ton village, t'as rien, c'est la campagne. C'est pas comme à la ville où tu as tout". Pour Typhanie, en revanche, le permis, ce n'est plus qu'une question de temps. La jeune fille de 19 ans jure qu'elle n'a jamais touché un volant en dehors de ses heures de conduite. Plusieurs de ses copains de Connerré, eux, n'ont pas été aussi prudents : "ils prennent la voiture pour faire un petit tour, pour s'amuser. Et des fois, ils cassent un rétro ou une porte".

Les jeunes qui conduisent sans permis, ce sont ceux qui veulent transgresser la loi

Mais ces comportements restent rares, à la marge, insiste Alain Besombes, le moniteur d'auto-école de Typhanie. "Il y a même de moins en moins de jeunes qui s'entraînent sur un parking ou sur une route de forêt avant leurs heures de conduite. Je le vois bien avec mes élèves quand je les aide avec les pédales ou à défaire le frein à main. Les jeunes qui conduisent alors qu'ils n'ont pas le permis, ce sont ceux qui veulent transgresser la loi. Ils ne se posent pas la question de savoir s'ils ont besoin d'une formation." 

"De moins en moins de jeunes s'entrainent sur les parkings" assure A.Besombes

Ceci dit, le moniteur n'hésite pas à rappeler aux jeunes en conduite accompagnée qu'ils ont gros à perdre s'ils ne respectent pas les règles : "Aujourd'hui, on peut passer le permis avant 18 ans si on a fait la conduite accompagnée pour pouvoir commencer à conduire dès qu'on est majeur. Mais si ils conduisent sans permis et qu'ils se fond prendre, c'est trois ans d'interdiction de conduire. C'est quand même dommage !". Et, toujours selon lui, la menace de cette punition est dissuasive dans l'immense majorité des cas.

Le reportage à Connerré de Lorélie Carrive