Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

La cathédrale de Strasbourg, une référence dans la prévention des incendies

Par

Après les incendies de l'orgue de la cathédrale de Nantes samedi dernier et de Notre-Dame de Paris l'an passé, la sécurité de ces monuments est à nouveau pointée du doigt. A Strasbourg, l'Etat a mis en place toute une série de mesures pour éviter ce genre de drame.

Les installations électriques du grand orgue de la cathédrale de Strasbourg ont été révisées et modernisées en 2015 et 2016 Les installations électriques du grand orgue de la cathédrale de Strasbourg ont été révisées et modernisées en 2015 et 2016
Les installations électriques du grand orgue de la cathédrale de Strasbourg ont été révisées et modernisées en 2015 et 2016 © Radio France - Luc Dreosto

Au fil des décennies, la cathédrale Notre-Dame de Strasbourg a fait l’objet de nombreuses rénovations qui ont renforcé son système de prévention des incendies. Plus de 300 détecteurs de fumée, des extincteurs, des paratonnerres ont été installés, ainsi que trois colonnes sèches. Elles permettent aux pompiers d'avoir un accès rapide à de l'eau en hauteur. 

Publicité
Logo France Bleu

Des portes et des murs coupe-feu

Et puis au niveau des combles, il y a un dispositif unique en France pour protéger la charpente en bois de la cathédrale. "Les combles sont recoupés en trois parties et séparés par des portes coupe-feu et des murs de cloisonnement, qui permettent de ralentir très nettement la propagation d'un feu__, précise Romuald Schnell, qui travaille à la DRAC (la Direction régionale des affaires culturelles), en charge de la sécurité de la cathédrale. On a tous été impressionnés par la vitesse de propagation du feu à Notre-Dame en avril 2019, donc ce système permet vraiment de ralentir un incendie".

Les installations électriques sont particulièrement surveillées. Elles sont coupées de manière automatisée à partir de 19 heures. Les entreprises qui interviennent sur le monument ont besoin d'un permis feu. Au moins trois exercices sont organisés chaque année avec les pompiers, qui sont susceptibles d'être sur place en cinq minutes en cas d'incendie. 

L'électricité coupée automatiquement pour le grand orgue

Les œuvres importantes de la cathédrale sont également protégées, comme le grand orgue. Il a été rénové en 2015 et 2016. "On en a profité pour avoir une réflexion sur la partie électrique, expose Romuald Schnell. On a rajouté de la détection de fumées pour pourvoir détecter un éventuel sinistre le plus en amont possible. On est passé d'une installation 230 volts à une installation 12 volts, avec la possibilité de couper le courant électrique systématiquement, quand il n'y a personne. Plutôt que de reposer ça sur l'humain, qui peut oublier d'éteindre, on a mis en place un interrupteur à clés. L'organiste a une clé qui est configurée pour accéder à l'instrument, il a besoin de cette clé pour monter à l'orgue, mais aussi pour avoir du courant. Pour sortir de l'édifice, il a aussi besoin de cette clé et donc il est obligé de la retirer et donc de retirer le courant"

Les installations électriques de l'horloge astronomique seront également révisées. L'ensemble de ces mesures de prévention rassure Michel Wackenheim, l'archiprêtre de la cathédrale de Strasbourg : "On ne peut pas critiquer l'Etat, en disant que l'Etat ne fait rien. Non, non, l'Etat fait énormément, notamment les portes coupe-feu en haut, ça c'est très très bien. L'édifice est relativement sécurisé, même si bien sûr un accident n'est jamais exclu".

La fibre optique déployée à la cathédrale 

A la fin de l'année, la cathédrale sera aussi équipée d'une "rocade optique", le chantier a démarré. C'est un réseau de fibre optique qui sera déployé à l'intérieur du monument. Il permettra de faire évoluer technologiquement la cathédrale et notamment de renforcer la vidéo surveillance du site.

La cathédrale de Strasbourg a connu plusieurs incendies dans son histoire, le dernier remonte à 1870.

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu