Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

La châtelaine de Beynac est décédée à l'âge de 85 ans

samedi 27 février 2016 à 10:04 Par Pauline Ben Ali, France Bleu Périgord

Denise Grosso s'est éteinte il y a dix jours au sein de la forteresse médiévale qu'elle restaurait seule avec son équipe, depuis la mort de son mari Lucien en 2008.

Château de Beynac
Château de Beynac © Radio France - Benjamin Fontaine

Beynac-et-Cazenac, France

Depuis 1971, Denise Grosso accompagnait son mari Lucien Grosso dans les travaux de restauration de la Forteresse Féodale de Beynac, témoignage de l'architecture médiévale. Dès son acquisition en 1961, Lucien Grosso, passionné par l'époque médiévale avait lancé un plan de restauration du château d'une durée d'un siècle. A sa disparition le 16 juillet 2008 il avait déjà réalisé 47 années de restaurations.

Fidèle à la mémoire de son mari et entourée d'une équipe investie, Denise Grosso a continué son œuvre, en restaurant le toit principal en lauzes donnant sur la Dordogne. Elle a aussi fait changer la poutre principale de ce même toit, effectué la réfection des terrasses et de la toiture du châtelet d'entrée, sans oublier le mur d'enceinte qui vient tout juste d'être achevé par Aristide Carvalho. "La noblesse de leurs cœurs faisait écho à la noblesse de tous les choix qu'ils faisaient quotidiennement dans les travaux de restaurations" cite la direction dans un communiqué.

Denise Grosso s'est éteinte le 17 février dernier. Tout y a été fait "comme cela aurait été fait au XIIeme siècle" aimaient à dire Lucien et Denise Grosso. Anticipant sur l'avenir, le couple avaient décidé en 1999 de choisir comme successeur, Alberic de Montgolfier, fils de conservateur de Musée et également passionné de Restauration de Patrimoine.

Désormais son épouse Audrey de Montgolfier assure la gestion du domaine, entourée de son équipe.