Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La chronique de Kai - Kais Kolumne

-
Par , , France Bleu Elsass

Kai Littmann évoque les hommages rendus par les personnalités politiques allemandes suite au décès de l'ancien Président Jacques Chirac. Kai Littmann erwähnt die Würdigungen deutscher Politikern nach dem Tod des ehemaligen Präsidenten Jacques Chirac

Kai Littmann & Jonathan Wahl
Kai Littmann & Jonathan Wahl © Getty - X. Zaepffel

Suite au décès de Jacques Chirac, la politique allemande a également réagi et rendu hommage à l’ancien Président français. Qui s’est exprimé ? 

Le premier à avoir réagi était l’ancien chancelier Gerhard Schröder qui a dit : « Jacques Chirac était un grand européen qui avait compris que l’Europe ne peut fonctionner que lorsque la France et l’Allemagne s’entendent. Chirac était un homme politique expérimenté, un européen conscient de l’histoire, un homme charmant. L’homme était devenu un ami et il me manquera ». 

Et Angela Merkel s’est certainement aussi exprimée, non ? 

Tout à fait. La chancelière a rendu hommage à Jacques Chirac comme « partenaire et ami exceptionnel », en présentant ses condoléances à la famille de l’ancien président ainsi qu’au peuple français. 

Et il y avait d’autres réactions ? 

Oui, de nombreux responsables politiques de toute sensibilité ont présenté leurs condoléances, surtout parmi ceux qui l’avaient côtoyé lorsque Jacques Chirac était encore en fonction. La plupart des responsables politiques et des médias allemands ont souligné le rôle de Jacques Chirac dans les relations franco-allemandes. 

Et quel est le bilan de son travail pour les relations franco-allemandes ? 

Le bilan est positif. Il ne faut pas oublier que si aujourd’hui, le long de l’ancienne frontière franco-allemande, nous avons des Eurodistricts, c’est grâce à l’initiative prise en 2004 par Jacques Chirac et Gerhard Schröder qui avaient lancé ce concept en souhaitant de leurs vœux la mise en œuvre d’un « laboratoire européen » entre la France et l’Allemagne. Ils sont nombreux à se souvenir de son amitié avec l’ancien chancelier Helmut Kohl, souvent confirmée autour de quelques bières « Chez Yvonne » à Strasbourg… Et on se souvient particulièrement d’un homme politique qui avait dit « non » à la Guerre du Golf de Georges Bush, ce qui avait permis la mise en œuvre d’une coalition anti-guerre avec l’Allemagne. Donc, aujourd’hui, l’Allemagne aussi s’incline et rend un dernier hommage à Jacques Chirac. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess