Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Affaire de l'anesthésiste d'Orthez : la clinique mise en examen pour homicide involontaire

Orthez, France

La clinique d'Orthez est à son tour mise en examen ce mercredi dans l'affaire de la mort de cette jeune maman lors de son accouchement le 26 septembre 2014. L'anesthésiste, alcoolique chronique, était ivre dans le bloc opératoire.

La clinique d'Orthez
La clinique d'Orthez - maxppp

C'est la quatrième mise en examen dans ce dossier. Helga Wauters, l'anesthésiste belge est poursuivie pour homicide involontaire. L'autre médecin présent dans le box ce jour, chirurgien obstétricien est mis en examen pour non assistance à personne en danger. En juin dernier c'est l’hôpital qui est mis en cause pour homicide involontaire. C'est donc au tour de la clinique de se trouver impliquée. Elle doit répondre d'homicide involontaire.

Le recrutement de l'anesthésiste

La juge d'instruction reproche à la clinique le recrutement de cette anesthésiste qui avait déjà fait l'objet de procédures disciplinaires dans son pays la Belgique en raison de son grave problème d''alcool. La clinique est soupçonnée de n'avoir pas été assez regardante dans son recrutement.

On sait que le conseil de l'ordre des médecins des Pyrénées- Atlantiques avait validé l'inscription du Docteur Wauters. A aucun moment le conseil de l'ordre n'a émis d'objection sur ses antécédents. Nous allons demander à ce que le conseil de l'ordre soit entendu de manière un petit peu plus énergique. Nous estimons que si manquement il y a de notre part, le conseil de l’ordre doit en répondre également(...) Je crains hélas que le dossier ne soit pas terminé— Me Sagardoytho, l'avocate de la clinique

L'avocat de la clinique met en cause l'ordre des médecins

Helga Wauters à la sortie du palais de justice de Pau - Aucun(e)
Helga Wauters à la sortie du palais de justice de Pau - maxppp

Un incident deux jours avant le drame

La juge lui reproche aussi d'avoir manqué de réactivité après un premier incident 48 heures avant le drame. Helga Wauters n'avait pas répondu à un appel alors qu'elle était de garde. Elle était convoquée pour s'expliquer le Lundi. Le drame est survenu le vendredi. La clinique explique que si cet incident avait été purement médical elle aurait réagi immédiatement. Maitre Thierry Sagardoytho sur France Bleu Béarn déclare : "On a toujours la tentation de réécrire l'histoire à posteriori. On en peut pas réécrire l'histoire 30 mois plus tard. Ce n'est pas l'exigence de justice".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu