Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La clinique de Saint-Louis mise en examen après le décès d'une fillette opérée des amygdales

La clinique des Trois frontières à Saint-Louis (Haut-Rhin) a été mise en examen ce mardi à Mulhouse pour homicide involontaire après le décès d'une enfant de 4 ans suite à une opération des amygdales.

La polyclinique des Trois frontières à Saint-Louis (Haut-Rhin).
La polyclinique des Trois frontières à Saint-Louis (Haut-Rhin). © Maxppp - Denis Sollier

Quatre mois après la mort d'une petite fille de 4 ans après une opération des amygdales à la clinique des Trois frontières à Saint-Louis (Haut-Rhin), le groupement de coopération sanitaire des Trois frontières a été mis en examen en tant que personne morale ce mardi à Mulhouse. Mi-décembre, deux médecins de la polyclinique avaient déjà été mis en examen pour homicide involontaire dans cette affaire. 

Le 29 octobre dernier, la fillette avait été hospitalisée pour une opération des amygdales. L’enfant était décédée cinq jours plus tard.  Après un passage en salle de réveil, elle avait regagné sa chambre mais au cours de la soirée, elle était  prise de vomissements. Une seconde intervention avait été pratiquée dans la soirée mais l’enfant avait été victime d’un arrêt cardiaque. Réanimée puis transférée en ambulance dans la nuit à l’hôpital de Hautepierre à Strasbourg. Elle est décédée le 3 novembre.

Selon l’avocat de la famille, Me Moser la procédure laisserait apparaître des  manquements dans le suivi post-opératoire imputables au médecin chirurgien mais aussi à la clinique. L’enquête évoque la formation insuffisante du personnel et l’absence d’instruments médicaux adaptés à des enfants.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess