Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

La colère de mères de famille après une violente rixe dans le quartier Orgeval à Reims

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne

Après une violente rixe qui a éclaté vendredi 24 janvier entre des jeunes du quartier Croix rouge et des jeunes du quartier Orgeval, des mères de famille se mobilisent ce lundi pour demander plus de sécurité. La rivalité entre quartiers inquiète ces habitants.

La rixe a éclate sur cette place, en plein coeur du quartier Orgeval à Reims.
La rixe a éclate sur cette place, en plein coeur du quartier Orgeval à Reims. © Radio France - Sophie Constanzer

"On est impuissantes, c'est pire qu'un cran qu'on a dépassé là!" : cette habitante du quartier Orgeval à Reims résume en quelques mots ce que pensent des mères de famille présentes ce lundi 27 janvier à la maison de quartier. C'est sur la place, juste devant le bâtiment et à côté de l'arrêt de tram qu'une violente rixe a opposé vendredi 24 janvier à 18 h des jeunes du quartier Orgeval à plus d'une vingtaine de jeunes du quartier Croix rouge venus en découdre avec des armes -couteaux, matraques, mais aussi une arme à feu- selon des témoins. 

Il va falloir de la sécurité à Orgeval, ils sont arrivés en masse avec des bâtons, avec des couteaux, avec des armes, va falloir faire quelque chose ! 

Un jeune habitant du quartier Orgeval âgé de 16 ans a été blessé de 5 coups de couteau, et un autre jeune aurait reçu une balle dans le mollet selon le parquet de Reims. Deux rémois âgés de 16 et 17 ans ont été arrêtés et mis en examen pour violences aggravées, c'est à dire pour violences avec armes, en réunion et avec préméditation. Ils ont été placés en détention provisoire. Car il s'agirait bien d'une "expédition punitive", organisée, pour un banal vol d'écouteurs selon la police. 

Et cette rivalité entre les quartiers Croix rouge et Orgeval, déjà à l'origine de plusieurs événements notamment des coups de feu en décembre, elle inquiète la vingtaine de mères de famille et d'habitants d'Orgeval qui se sont rassemblés ce lundi 27 janvier à la maison de quartier. "Il y a des caméras là partout, ça se passe à côté de l'arrêt de tram, et sur 30 gamins venus ici vendredi, un seul du quartier Croix rouge est arrêté ? c'est pas possible", s'interroge cette mère de famille en colère. Des témoins affirment également que la police aurait mis plus d'une heure à intervenir après la rixe. 

Ils attendent qu'il y aie un meurtre, qu'il y ait du sang qui coule et nous on veut empêcher ça !

La plupart des mères de famille présentes tiennent à garder l'anonymat par peur des représailles, car certaines auraient été menacées jusqu'à leur domicile. L'une d'elles explique : "là il faut que quelqu'un agisse, nous on a des gamins qui font des études, ils peuvent pas aller à la faculté car c'est dans le quartier Croix rouge, ils peuvent plus rester au Lycée Roosevelt, faut qu'on change nos enfants des écoles... Nos jeunes peuvent plus sortir du quartier Orgeval"

Des bénévoles de la maison de quartier Orgeval proposent un rassemblement pour alerter sur la situation d'insécurité, et demandent une réaction de la mairie et de la police. Et certaines mères de famille plaident même pour une rencontre avec des parents du quartier Croix rouge. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu