Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

La colère des habitants de la cité Maison Blanche à Marseille sans logement

-
Par , France Bleu Provence

Les habitants de la cité Maison Blanche dans le 14e arrondissement de Marseille vont passer leur dernière nuit à l'hôtel. Après un incendie dans leur immeuble, vendredi dernier, certains n'ont pas de solution pour se loger.

Le feu a pris vendredi dernier dans l'immeuble de la cité Maison Blanche
Le feu a pris vendredi dernier dans l'immeuble de la cité Maison Blanche © Radio France - Romane Porcon

Marseille, France

Depuis l'incendie vendredi dernier dans l'immeuble de la cité Maison Blanche à Marseille, certains habitants vivent à l'hôtel. Le collectif de la Maison Blanche a fait pression sur la mairie pour obtenir une nuit de plus, ce lundi, pour héberger les sinistrés à l'hôtel. 

Une dernière nuit d'hôtel 

Le feu a brûlé une partie de l'immeuble, vendredi, situé boulevard Danielle Casanova dans le 14e arrondissement de Marseille. 24 appartements ont été touchés et une soixantaine de personnes concernées. Une partie des habitants de la cité sont désormais sans logement. C'est le cas de Farid, qui habite au 2e étage avec sa femme et son fils : "Je n'ai pas de maison, pas de solution de logement. Ils m'ont donné un hôtel aujourd'hui c'est fini. Je suis en colère." Sa femme a récupéré un ventilateur, les papiers de la famille et quelques habits.

Malika a ses parents âgés de 74 et 65 ans qui habitent au 8e étage. Leur fille est choquée par l'attitude de la mairie : "Heureusement mon père est assuré il a une chambre d’hôtel pour 5 jours. J'ai remarqué qu'il n'y a aucun soutien administratif pour leur dire comment faire. Ils ont été complètement laissés à l'abandon. Vous avez des collectifs qui ont fait le maximum pour aider les personnes. Ils n'ont pas envoyé la mairie pour aider ces familles."Aujourd'hui, certains habitants disent ne plus vouloir réintégrer l'immeuble.

Farid n'a plus de logement. Il a pu récupérer quelques habits et un ventilateur  - Radio France
Farid n'a plus de logement. Il a pu récupérer quelques habits et un ventilateur © Radio France - Romane Porcon
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu