Faits divers – Justice

La colère des proches du bijoutier tué Thierry Unik à l'issue du verdict

Par David Di Giacomo, France Bleu Azur vendredi 24 avril 2015 à 18:50

Michel Unik

La famille Unik est ressortie furieuse de la cour d'assises des Alpes-Maritimes. Les proches du bijoutier tué à Cannes attendaient des peines plus lourdes à l'encontre des quatre braqueurs. Ils écopent de condamnations allant de 10 à 22 ans de réclusion.

Le verdict a été rendu après trois heures de délibérés. L'avocat général avait réclamé la perpétuité à l'encontre du tireur, auteur du coup de feu mortel sur Thierry Unik. C'était le 26 novembre 2011, dans la bijouterie Unik de Cannes-La-Bocca. Finalement, les jurés ont été plus cléments, en condamnant Stéphane Thouvenel à 22 ans de réclusion . Les trois autres braqueurs écopent de 10 ans, 12 ans et 15 ans de réclusion. Là aussi, des peines moins lourdes que les réquisitions. A la sortie de la salle d'audience, la mère et le frère jumeau de la victime ont laissé éclater leur colère. Ils en veulent à la justice. Ils espéraient des sanctions plus sévères. Le parquet général (tout comme les accusés) dispose d'un délai de dix jours pour faire appel. Il indiquait vendredi soir n'avoir pas encore pris sa décision.

Procès Unik (SON 1)

Procès Unik (SON 2)

Procès Unik (ENROBE)