Faits divers – Justice

La commune des Eaux-Bonnes veut obtenir réparation après les retards du chantier des thermes

Par Axelle Labbé, France Bleu Béarn lundi 12 décembre 2016 à 18:51

La bulle des thermes des Eaux-Bonnes (archives)
La bulle des thermes des Eaux-Bonnes (archives) © Radio France - Marie-Line Napias

La commune des Eaux Bonnes va saisir la justice après les malfaçons de la nouvelle bulle. L'espace thermo-ludique, qui devait ouvrir pour les fêtes, va rester fermer cette année.

Le retard continue à s'accumuler aux Eaux-Bonnes. L'espace thermo-ludique, qui devait ouvrir pour ces vacances de Noël, va du coup rester fermer. Le 9 août 2016, les bases de deux piliers en béton qui soutenaient la piscine suspendue ont explosé. Il a donc fallu fermer la structure. Une erreur de calcul serait à l'origine de ces malfaçons. La commune a donc décidé de prendre un avocat, et de se retourner contre les responsables de cette erreur : architecte, bureau d'étude, bureau de contrôle, ce sera à la justice de déterminer qui s'est trompé.

On en parle, on en parle, sans que ça arrive. Ça commence à être lourd. — Stéphane Courtié, le maire des Eaux-Bonnes

Le maire des Eaux-Bonnes lui n'espère qu'une chose : en finir avec le feuilleton de la bulle. "C'est un préjudice important, qui n'est pas chiffré précisément, mais on perd 40 emplois saisonniers, explique Stéphane Courtier. Il y aussi un préjudice pour les loueurs. On va se rapprocher d'un avocat pour voir quelles procédures engager et quel recours on peut faire. On veut déjà que le bâtiment soit terminé et que ça fonctionne. C'est usant. On arrive à la moitié de notre mandat et on a passé 70% de notre temps à traiter ce dossier de la bulle sans pouvoir avancer sur le reste. Vivement que cela se termine".