Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

La compagne de Richard Ferrand placée sous le statut de témoin assisté

-
Par , France Bleu Breizh Izel, France Bleu Armorique, France Bleu

Alors que le Premier ministre assure Richard Ferrand de son soutien, c'est la compagne du président de l'Assemblée nationale qui a été entendu par la justice dans l'affaire dite des Mutuelles de Bretagne.

Richard Ferrand et sa compagne en 2018
Richard Ferrand et sa compagne en 2018 © Maxppp - CHRISTOPHE PETIT TESSON

Brest, France

Dans la nuit de mercredi à jeudi, Richard Ferrand, le député du Finistère et président de l'Assemblée nationale était mis en examen pour "prise illégale d'intérêts" dans l'affaire des Mutuelles de Bretagne. Cette fois, c'est sa compagne, Sandrine Doucen, qui a été placée sous le statut de "témoin assisté" pour "complicité de prise illégale d'intérêts et recel."

La justice soupçonne Richard Ferrand d'avoir aidé sa compagne à financer l'achat de locaux à Brest en les faisant louer par les Mutuelles de Bretagne qu'il dirigeait.

Le "soutien total" du premier ministre

Edouard Philippe, le Premier ministre, l'assure de son "soutien total" et de sa _"confiance dans la capacité qu'il a à faire valoir son innocence."  Selon le chef du gouvernement, Richard Ferrand "_peut continuer à assurer la présidence de l'Assemblée nationale dans de bonnes conditions." Même si la majorité fait bloc, certains évoquent "un choix personnel à faire."

Choix de la station

France Bleu