Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

La Confédération Paysanne accuse Lactalis d'évasion fiscale et saisit le Parquet national financier

-
Par , France Bleu Mayenne, France Bleu

Selon les informations révélées ce jeudi par France Inter, le syndicat agricole affirme avoir mis au jour des montages financiers douteux. Lactalis dément et assure respecter la loi.

Le siège de Lactalis en Mayenne
Le siège de Lactalis en Mayenne © Radio France

Craon, France

C'est une nouvelle affaire qui frappe le groupe laitier mayennais. Après le scandale sanitaire du lait à la salmonelle qui continue à plomber l'industriel, ce sont des révélations parues ce jeudi de la Confédération Paysanne qui jettent une nouvelle fois le trouble sur Lactalis. 

On a des soupçons que Lactalis planque de l'argent au Luxembourg." - la Confédération Paysanne

Le syndicat agricole l'accuse d'évasion fiscale, d'avoir mis en place un système de refacturation complexe à l'intérieur de l'entreprise et d'avoir pratiqué des achats fictifs d'action, selon son porte-parole Laurent Pinatel : "L'impunité et l'omerta ça suffit ! On a des soupçons d'évasion fiscale très forts. Tout l'argent que Lactalis gagne, c'est sur le dos des producteurs et des productrices de lait. On a des soupçons que Lactalis planque de l'argent de façon illégale au Luxembourg"

Lactalis dit respecter la loi

La Confédération Paysanne va saisir le Parquet national financier pour qu'une enquête soit lancée sur cette fraude fiscale présumée. Le syndicat évoque une somme de deux milliards passée par le Luxembourg en 2015 et 2016 en pleine crise laitière. De l'argent qui aurait permis, conclut Laurent Pinatel, de mieux rémunérer les agriculteurs et les agricultrices : "Il faut que l'Etat sanctionne maintenant"

Dans un communiqué, la Confédération Paysanne exige, par ailleurs, "la publication des comptes de BSA France, la structure centrale du groupe Lactalis".

Le groupe laitier mayennais dément toutes ces informations et assure respecter la loi. 

Les précisions sur ce sujet explosif avec Laurent Pinatel, le président du syndicat agricole

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu