Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

La course camarguaise annulée après la découverte de deux sachets suspects dans les arènes d'Alès

vendredi 11 mai 2018 à 17:29 - Mis à jour le vendredi 11 mai 2018 à 20:01 Par Hervé Sallafranque et Ludovic Labastrou, France Bleu Gard Lozère et France Bleu

La course camarguaise prévue ce vendredi à 17h dans les arènes d'Ales pour la feria a été annulée. A priori, il ne s'agit pas d'engins explosifs, mais d'une imitation grossière. Elle n'aurait pas pu de toutes façons exploser ont confirmé les démineurs venus sur place.

Les deux petits sachets découverts dans les arènes
Les deux petits sachets découverts dans les arènes © Radio France - Ludovic Labastrou

Alès, Alès, France

La course camarguaise prévue ce vendredi à 17h dans les arènes d'Ales pour la feria a été annulée. Lors d'une inspection, deux sachets contenant de la poudre grise, qui s'apparente à celle utilisée pour les feux d'artifice, ont été découverts dans le toril. Ils étaient bien en vue et reliés à des fils électriques. En revanche, pas d'allumeur, le système bricolé n'aurait pas fonctionné. Au pire, si il y avait eu un inflamateur, le prétendu engin n'aurait pas explosé.

L'engin n'aurait pas pu exploser confirment les démineurs

Pas de dispositif d'allumage. Au pire, si il en avait un, il aurait produit un gros éclair qui n'aurait effrayé que les taureaux sortants du toril. Une très mauvaise plaisanterie, une enquête est ouverte avec relevé d'ADN. La ville va porter plainte contre X tout comme l'empressa. Et si l'objet était de faire cesser la fête, c'est raté, dit la municipalité les corridas auront bien lieu. Par mesure de précaution les arènes ont été fouillées de fond en comble et une surveillance nocturne activée.

Récit Ludovic Labastrou.

Une fausse information et très vite la rumeur court

Après l'arrivée des démineurs, la mairie d'Alès a eu confirmation qu'il ne s'agissait pas de toutes façons d'un engin explosif. Mais la rumeur - sur une fausse information - a très vite couru. Dès ce vendredi soir, le périmètre a été entièrement sécurisé. Les corridas et la novillada non piquée se tiendront bien.

Christophe Rivenq, directeur de cabinet de la ville d'Alès.

La course camarguaise pourrait être reportée à cet été, à une date qui n'a pas encore été précisée.

Mairie et organisateurs ont tout fait pour rassurer. - Radio France
Mairie et organisateurs ont tout fait pour rassurer. © Radio France - Ludovic Labastrou
Les amateurs de course camarguaise évacués dans le calme. - Radio France
Les amateurs de course camarguaise évacués dans le calme. © Radio France - Ludovic Labastrou