Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

La vesti boutique de la Croix-Rouge de Brest cambriolée

La vesti boutique de la Croix Rouge à Brest a été cambriolée dans la nuit de mardi à mercredi. L'association s'était installée dans ses nouveaux locaux en septembre dernier. Une enquête est en cours.

La vesti boutique de la Croix Rouge de Brest a été cambriolée dans la nuit de mardi à mercredi
La vesti boutique de la Croix Rouge de Brest a été cambriolée dans la nuit de mardi à mercredi © Radio France - Morgane Heuclin-Reffait

Brest, France

Des vêtements à terre et d'autres qui ont disparu, de même que la somme d'argent contenue dans la caisse : c'est ce qu'ont découvert les bénévoles de la Croix Rouge à Brest ce mercredi matin, en venant préparer la vesti-boutique située rue de Menguen pour l'après-midi. Celle-ci a donc dû fermer au moins pour la journée. "On a gardé seulement l'activité des vestiaires car c'est de l'urgence, pour des personnes qui sont orientées par les services sociaux", explique Antoine Treguer, le président de l'unité locale.

Dégoût et incompréhension

En quelques heures, les bénévoles ont tout remis en place. "Pour les bénéficiaires c'est triste, mais pour les bénévoles encore plus car c'est un investissement de tous les jours", déplore Antoine Treguer. "On aide des gens au quotidien, les gens dans le besoin, et on se fait quand même cambrioler. _C'est une stupéfaction, du dégoût, de l'énervement_". Les voleurs n'ont emmené que de l'argent et des vêtements. Ils n'ont en revanche pas touché aux ordinateurs ni au matériel de secours.

L'association venait de déménager dans ces nouveaux locaux début septembre. "On n'avait pas encore installé les lumières à l'extérieur, et on ne peut de toute façon pas se grillager de partout ! On n'a pas le budget", indique le président de l'unité locale. Il réfléchit à installer une alarme et compte ne plus garder d'argent liquide sur place, pour limiter les risques.

Une enquête est ouverte notamment pour déterminer comment les cambrioleurs sont parvenus à entrer, puisqu'il n'y a pas de signe visible d'effraction. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu