Faits divers – Justice

La délinquance en 2014 dans le Haut-Rhin : hausse des cambriolages, baisse des violences urbaines

Par Guillaume Chhum, France Bleu Alsace lundi 23 février 2015 à 21:39

La délinquance doit elle être une priorité ?
La délinquance doit elle être une priorité ? © Maxppp

Un bilan "encourageant, mais contrasté", c'est en ces termes que Pascal Lelarge, le préfet du Haut-Rhin, a qualifié, lundi, les chiffres de la délinquance pour l'année 2014. Les cambriolages ont augmenté de 8%, en revanche les violences urbaines ont baissé de 5,7%.

La délinquance a diversement évolué dans le Haut-Rhin en 2014, selon que l'on se situe en zone police (plutôt les zones urbaines), ou gendarmerie. Le bilan est "encourageant, mais contrasté", reconnaît le préfet Pascal Lelarge, qui a présenté les chiffres lundi 23 mars.

Hausse des cambriolages 

Les cambriolages ont globalement augmenté de 8%. La hausse est même de 20% en zone gendarmerie, mais, en zone police, on enregistre une baisse de 14%. "Cette hausse des cambriolages en zone gendarmerie, c'est notre point noir " explique le lieutenant-colonel Thierry Lang, commandant en second du groupement du Haut-Rhin, "pour les malfaiteurs, il est plus facile de voler dans des endroits reculés, souvent désertés en journée. "

Délinquance HR SON 4

"En zone police, la baisse du nombre des cambriolage est dûe notamment à la création du GAC, le Groupe Anti-Cambriolage à Mulhouse ", explique  le  commissaire Thomas Kieffer, adjoint au directeur départemental de la sécurité publique.

Délinquance HR SON 3

Baisse des violences urbaines

Incendies volontaires de voitures, jets de projectiles, violences envers les forces de l'ordre : ces actes de délinquance, qualifiés de violences urbaines, sont en baisse de 5,74%. En revanche, les services de la préfecture enregistrent une hausse de 15% des incendies de poubelles.

Les trafics de stupéfiants sont en hausse, ainsi que les agressions, respectivement de 6% et 10%. Mais les vols à main armée sont en recul de 64%. Par ailleurs,  le taux d'élucidation des affaires est partout à la hausse : trafics de stupéfiants, agressions, atteintes aux biens et escroqueries économiques et financières. 

Objectifs pour 2015 

Mener des actions "coup de poing" dans des endroits ciblés. 

Lutter contre la radicalisation, avec des actions de prévention, auprès des familles et des jeunes, pour éviter le phénomène de basculement dans la violence.