Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

La demande de libération conditionnelle de Jean-Claude Romand acceptée en appel

Jean-Claude Romand, condamné à perpétuité en 1996 pour avoir assassiné sa famille, devrait sortir de prison dans les jours qui viennent. La chambre de l'application des peines de la cour d'appel de Bourges a accepté sa demande de libération conditionnelle ce jeudi.

Condamné à la réclusion à perpétuité lors de son procès en 1996, Jean-Claude Romand est incarcéré à la prison de Saint-Maur dans l'Indre.
Condamné à la réclusion à perpétuité lors de son procès en 1996, Jean-Claude Romand est incarcéré à la prison de Saint-Maur dans l'Indre. © AFP - Philippe Desmazes

Département Indre, France

La chambre d’application des peines de la cour d'appel de Bourges a accepté ce jeudi la demande formulée en appel par Jean-Claude Romand. Le faux médecin, condamné à perpétuité pour avoir assassiné sa famille en 1993, avait fait appel de la décision du tribunal d'application des peines de Châteauroux qui avait rejeté sa demande de libération conditionnelle le 8 février dernier. 

Cette décision de la chambre d'application des peines devrait entraîner la libération de Jean-Claude Romand dans les jours à venir, elle était revanche redoutée par l'ex belle famille du faux médecin. "Imaginer qu'il puisse ressortir, c'est pas simple, ça se travaille psychologiquement, c'est encore difficile à envisager" avait confié l'ex beau-frère de Jean-Claude Romand.   

Il était libérable depuis 2015

Jean-Claude Romand est actuellement incarcéré à la prison de Saint-Maur près de Châteauroux. Pendant plus de 15 ans, le faux docteur, a menti à son entourage, se faisant passer pour un médecin travaillant pour l'Organisation mondiale de la Santé. Condamné à la perpétuité en 1996 pour l'assassinat de son épouse, ses deux enfants et de ses parents, il était libérable depuis 2015, après avoir purgé une peine de sûreté de 22 ans. 

Lors de l'audience devant le tribunal d’application des peines de Châteauroux en janvier dernier, les pièces présentées n'avaient pas fait évoluer les positions : le parquet et les parties civiles demandaient toujours le maintien en détention de Jean-Claude Romand alors que son conseil souhaitait sa libération conditionnelle. L'avocat a mis en avant le projet de son client, un projet  "bien ficelé et très sérieux," il doit être accueilli par une communauté religieuse.