Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La détresse sexuelle en débat au tribunal correctionnel

-
Par , France Bleu Roussillon

Un homme de 42 ans a comparu ce mardi pour harcèlement. Handicapé mental il avait été trop prévenant vis à vis de deux femmes. L'homme n'a jamais eu de rapports sexuels. Il a été relaxé

image par défaut

C'est une misère totale qu'on a du mal à imaginer. L'homme qui s'est présenté à la barre ce mardi devant le tribunal correctionnel n'a pas de famille, pas d'amis, pas d'emploi, il est complètement seul.

Cet habitant de Saint-Genis-les-Fontaines n'a jamais eu de relation sexuelle, mais "il a des besoins comme tout le monde" plaide son avocat. Et les femmes le rejettent.

Alors quand deux d'entre elles, sa thérapeute et une esthéticienne l'écoutent, l'accompgnent au quotidien, il s'attache. Trop. Il multiplie les courriers, va les attendre devant chez elles, et demande même un soin relaxant avec finitions.

"Cet homme n'a tout simplement pas les mêmes codes que nous" insiste son avocat. Un point de vue partagé par le procureur : "je suis pour qu'on mette les gens dangereux en prison à condition qu'ils le soient vraiment". Il a demandé la relaxe. le tribunal a suivi ses réquisitions.

Tribunal harcèlement BOB

Choix de la station

À venir dansDanssecondess