Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Deux responsables du centre de loisirs de Saint-Brès suspendues après une sortie dangereuse dans le Vaucluse

-
Par , France Bleu Hérault, France Bleu Vaucluse

La mairie de Saint-Brès (Hérault) a décidé il y a quelques jours de suspendre deux employées du centre de loisirs. La directrice et la sous-directrice de l'établissement sont accusées de plusieurs imprudences lors de l'organisation d'une sortie.

Les parents des enfants accueillis au centre de loisir ont été reçus par la mairie pour expliquer la décision de suspendre les deux employées
Les parents des enfants accueillis au centre de loisir ont été reçus par la mairie pour expliquer la décision de suspendre les deux employées - DR

Saint-Brès, France

C'est une sortie qui aurait pu virer à la catastrophe et qui vaut une suspension à celles qui l'ont organisée. La directrice et la sous-directrice du centre de loisirs de Saint-Brès sont suspendues depuis quelques jours par la mairie, suite à une excursion ratée. La mairie a noté plusieurs dysfonctionnements dans l'organisation. 

La sous-directrice, au volant du minibus qui emmenait les enfants vers un parc d'attraction dans le Vaucluse, était une jeune titulaire du permis de conduire. Elle n'avait à ce titre pas encore le droit de conduire ce véhicule

Accident de la route

Plus grave, elle aurait, selon la mairie, commis plusieurs infractions lors de ce déplacement, avant de percuter, sans gravité, un autre véhicule. Aucun enfant n'a été blessé. Elle a alors repris la route, sans s'arrêter. En plus du délit de fuite, elle aurait par la suite tenté de cacher l'accident à la mairie. 

Enfin le choix du lieu est également critiqué : après cinq heures de trajet aller-retour, la direction du parc de loisirs a interdit l'accès aux manèges aux plus petits enfants.

Une procédure de licenciement est en cours concernant la sous-directrice. La directrice, accusée d'avoir couvert sa collègue, est elle suspendue. "On ne plaisante pas avec la sécurité des enfants", a justifié l'élu lors d'une réunion avec les parents.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu