Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : Attentat de Nice

La douleur des grands-parents isérois de Yanis, un des enfants tués à Nice

mardi 19 juillet 2016 à 19:38 Par Véronique Saviuc, France Bleu Isère et France Bleu

Plusieurs victimes de l'attentat de Nice sont iséroises. Trois communes sont particulièrement endeuillées, Cessieu, Beaucroissant et Poliénas, où vivent les grands-parents de Yanis. Ce petit garçon de quatre ans et demi a été tué sur la Promenade des Anglais le 14 juillet.

L'hommage à Yanis, sur France 2
L'hommage à Yanis, sur France 2 - France Télévision

Poliénas, France

L'Isère est touchée au coeur par l'attentat de Nice, du 14 juillet dernier : sur les 84 victimes, trois sont iséroises ou ont un lien fort avec l'Isère.

Après Cessieu où vivait Rachel Erbs, une mère de famille de 39 ans, et Beaucroissant, la commune d'Adib Bousfiha, 51 ans, Poliénas est également en deuil. C'est là que vivent les grands-parents maternels de Yanis, un petit garçon de quatre ans et demi tué jeudi dernier.

Reportage de Véronique Pueyo

Fatima regardait les informations à la télévision quand elle a vu apparaître en gros plan le visage de son voisin, Tahar Rouibah. Un grand-père ravagé par le chagrin qui ne pouvait pas quitter la Promenade des Anglais où son petit-fils a été fauché par le camion fou le soir du 14 juillet.

Il était toujours avec moi, il disait "Papi, papi, papi"

La famille paternelle de Yanis est, elle, originaire de Grenoble. Le corps de l'enfant sera ramené en Isère, jeudi, pour des funérailles prévues vendredi à la Tronche. Les parents du petit garçon qui s'étaient installés à Nice il y a 3 ans ont déjà  décidé de revenir vivre à Grenoble.