Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

La drogue au volant, le combat des forces de l'ordre

lundi 28 août 2017 à 19:48 Par Florian Cazzola, France Bleu Azur

Le Conseil départemental des Alpes-Maritimes a donné ce lundi 3.000 nouveaux kits de dépistages de drogue à la police nationale et à la gendarmerie. Plus simples, plus rapides, ils vont leur permettre d'augmenter les contrôles pour lutter contre ce fléau, en constante progression.

Le Conseil Départemental des Alpes Maritimes a donné, ce lundi, 3 000 nouveaux kits de dépistages de drogues à la police nationale et à la gendarmerie.
Le Conseil Départemental des Alpes Maritimes a donné, ce lundi, 3 000 nouveaux kits de dépistages de drogues à la police nationale et à la gendarmerie. © Radio France - Florian Cazzola

Alpes-Maritimes, France

"Frottez le bâtonnet dans votre bouche pendant 30 secondes en le passant contre votre joue, votre langue et sur la langue". Les 3.000 nouveaux kits reçus par les gendarmes et les policiers vont faciliter leurs contrôles sur le terrain. Huit minutes après le test, le verdict tombe pour savoir si le conducteur a consommé des substances illicites.

3.000 nouveaux kits pour un montant de 32.000 euros

Pour la deuxième année consécutive, le Conseil départemental des Alpes-Maritimes a acheté 3.000 tests salivaires à destination des forces de l'ordre mobilisées sur les routes. "Un quart des victimes d'accidents mortels l'est du fait d'une consommation de stupéfiants au volant, déplore Eric Ciotti, le président du Département. Il faut donc mieux détecter l'usage de drogue au volant".

Patrick Mairesse, directeur départemental de la sécurité publique.

Ces kits vont permettre une intensification des contrôles sur les routes des Alpes-Maritimes. Mais cela a un prix : 32 000 euros.

3.000 nouveaux kits pour un montant de 32.000 euros - Radio France
3.000 nouveaux kits pour un montant de 32.000 euros © Radio France - Florian Cazzola

Près d'un conducteur sur deux contrôlé est positif aux stupéfiants

Les chiffres de la sécurité routière dans le département sont mauvais : 36 personnes sont mortes sur les routes depuis le début de l'année, soit une augmentation de 44% par rapport à 2016. Dans ce contexte, les autorités souhaitent renforcer leurs contrôles.

Depuis trois ans, nous avons doublé les procédures", constate le chef Eric Pannier, de la brigade motorisée de Nice. "En 2016 et 2017, les tests sont positifs une fois sur deux, constate Patrick Mairesse, le directeur départemental de la sécurité publique. Or, on sait que la consommation de drogues quelques heures avant de prendre le volant décuple les accidents."

Franck Vinesse, sous-préfet des Alpes-Maritimes.

Le cocktail drogue et alcool fait des ravages. "Il a provoqué plusieurs accidents mortels" d'après le sous-préfet des Alpes-Maritimes, Franck Vinesse, qui a donc demandé aux forces de l'ordre de poursuivre leurs opérations de contrôles, voire de les augmenter ces prochaines semaines, si cela est possible.

36 personnes sont décédées sur les routes depuis le début de l'année, soit une augmentation de 44% par rapport à 2016. - Radio France
36 personnes sont décédées sur les routes depuis le début de l'année, soit une augmentation de 44% par rapport à 2016. © Radio France - Florian Cazzola