Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : Nordahl Lelandais

Disparition de Maëlys : la famille de la fillette va se constituer partie civile

mardi 5 septembre 2017 à 20:16 - Mis à jour le mardi 5 septembre 2017 à 22:19 Par Lionel Cariou et Denis Souilla, France Bleu Besançon, France Bleu Isère, France Bleu Pays de Savoie et France Bleu

La famille de la petite fille qui a disparu le 27 août au Pont-de-Beauvoisin (Isère) s'est exprimée dans un communiqué transmis ce mardi par son avocat, Fabien Rajon. Les parents de Maëlys souhaitent protéger "l'intimité et la vie privée" du foyer. Ils vont se constituer partie civile.

Des portraits de Maëlys placardés partout au Pontde-Beauvoisin (Isère) depuis sa disparition dans la nuit du 26 au 27 août vers 3 heures du matin
Des portraits de Maëlys placardés partout au Pontde-Beauvoisin (Isère) depuis sa disparition dans la nuit du 26 au 27 août vers 3 heures du matin © Maxppp -

Le Pont-de-Beauvoisin, France

Les parents de Maëlys vont désormais avoir accès au dossier en cours d'instruction. La famille, qui habite Mignovillard (Jura) s'est exprimée ce mardi dans un communiqué (voir ci-dessous) transmis par son avocat Fabien Rajon, par ailleurs maire de La Tour-du-Pin (Isère). Dans ce texte de quelques lignes, la famille appelle "au respect du secret de l'instruction dans cette affaire et entend protéger strictement l'intimité et la vie privée de son foyer".

Les parents indiquent qu'ils ne feront pas de commentaire dans l'immédiat pour ne pas gêner l'enquête. Ils précisent toutefois, en réponse à des informations diffusées dans certains médias, "qu'aucun lien proche ou lointain n'a existé ou n'existe entre le père de Maëlys" et l'homme de 34 ans mis en examen et écroué. Toujours dans ce communiqué, la famille remercie les gens qui se sont portés volontaires pour aider aux recherches. Les parents encouragent enfin "toute personne susceptible de détenir une information utile à se rapprocher sans tarder" des enquêteurs.

Maëlys a disparu dans la nuit du samedi 26 au dimanche 27 août à Pont-de-Beauvoisin (Isère), où elle assistait à un mariage en compagnie de ses parents.

"Aucun lien proche ou lointain n’a existé ou n’existe entre le père de Maëlys et l’actuel mis en examen"

Le communiqué de l'avocat de la famille de Maëlys

"Dans le cadre de l’information judiciaire actuellement en cours du chef d’enlèvement et séquestration ou détention arbitraire de mineur de quinze ans, les deux parents de Maëlys se constituent partie civile devant le Tribunal de Grande Instance de Grenoble. Par notre intermédiaire, la famille de Maëlys appelle au respect du secret de l’instruction dans cette affaire et entend protéger strictement l’intimité et la vie privée de son foyer.

Compte tenu de l’importance cruciale des investigations en cours, qu’il convient de ne pas gêner, les parents de Maëlys ne feront aucun commentaire dans la presse, dans l’immédiat. Les parents de Maëlys souhaitent toutefois préciser, en réponse à des informations récemment diffusées, qu’aucun lien proche ou lointain n’a existé ou n’existe entre le père de Maëlys et l’actuel mis en examen écroué dans cette affaire.

Les parents de Maëlys remercient les personnes qui se sont portées volontaires afin de rechercher leur fillette disparue et tous ceux qui les soutiennent dans cette épreuve. Ils encouragent toute personne susceptible de détenir une information utile à se rapprocher sans tarder des services de l’enquête."

À lire aussi : Disparition de Maëlys : une atmosphère pesante dans la commune du Jura où habite la famille de la fillette

Maëlys, 9 ans, a disparu dans la nuit du 26 au 27 août. - Radio France
Maëlys, 9 ans, a disparu dans la nuit du 26 au 27 août. © Radio France - Véronique Pueyo

À lire aussi

Le Pont-de-Beauvoisin, à la frontière entre Isère et Savoie - Radio France
Le Pont-de-Beauvoisin, à la frontière entre Isère et Savoie © Radio France - Denis Souilla