Faits divers – Justice

La famille disparue en Vendée retrouvée saine et sauve

Par Alexandre Blanc, France Bleu Loire Océan et France Bleu mardi 20 octobre 2015 à 12:17

Michaël Belaud s'est présenté à la police avec ses deux filles
Michaël Belaud s'est présenté à la police avec ses deux filles - Gendarmerie 85

Michaël Belaud s'est présenté spontanément avec ses deux filles à la police municipale de Cauterets, dans les Hautes-Pyrénées, ce mardi. La gendarmerie de Vendée avait lancé un appel à témoin lundi car les tendances suicidaires du père suscitaient l'inquiétude.

C'est parce qu'il a pris connaissance de l'appel à témoin de la gendarmerie de Vendée dans les médias que Michaël Belaud a décidé de se présenter spontanément à la police municipale de Cauterets, dans les Hautes-Pyrénées. Ses deux filles, Alexiane (11 ans) et Solène (5 ans) sont saines et sauves. Leur mère a fait le chemin jusqu'à Ustarritz pour les récupérer. Le père est entendu par les gendarmes pour voir si une infraction peut être retenue à son encontre.

La famille disparue en Vendée - Aucun(e)
La famille disparue en Vendée - Gendarmerie

Dimanche soir, Michaël Belaud était parti de son domicile de Bournezeau, en Vendée, avec ses deux enfants. Une disparition jugée inquiétante car depuis sa récente séparation avec sa compagne, le père de famille de 42 ans avait fait part de son intention de se suicider. Dans un SMS envoyé à une amie, il expliquait vouloir "rejoindre" un de ses proches, qui a mis fin à ses jours il y a quelques semaines.

Retrouver la trace du père pour s'assurer de ses intentions

Localisé d'abord à Pouzauges (85) grâce à son téléphone portable, il a ensuite été repéré lundi matin à Ustarritz, au Pays Basque, sur les images de la caméra de surveillance d'un distributeur de billets. Mais l'inquiétude demeure car les deux filles n'apparaissent pas sur la vidéo. L'appel à témoin des gendarmes est adressé aux autorités espagnoles. Largement relayé dans les médias et sur les réseaux sociaux, il est partagé plus de 23 000  fois sur Facebook. C'est cette mobilisation qui a incité Mickaël Boulaud à se présenter aux autorités. On ne sait encore rien des intentions qui l'ont guidé.