Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

La famille du petit Hugo, renversé par la voiture du facteur à Merten, va porter plainte contre la Poste

mardi 25 juillet 2017 à 19:44 Par Antoine Barège, France Bleu Lorraine Nord

La famille de Hugo, 4 ans et demi, se dit dévastée et en colère. Le petit garçon est mort samedi, renversé par le facteur à Merten, sous les yeux de son frère de 7 ans. Depuis le drame, les parents "n'ont aucune nouvelle" de la Poste. Ils vont porter plainte.

Place de Bretagne à Merten, l'impasse où le drame s'est produit.
Place de Bretagne à Merten, l'impasse où le drame s'est produit. - Capture d'écran Google Street view

Merten, France

C'est une maman en larmes, qui ne décolère pas. Elle a pris son téléphone pour appeler France Bleu Lorraine ce mardi et parler de sa douleur. La douleur de perdre un enfant de 4 ans, la douleur aussi de ne pas avoir d'excuse de la Poste.

Elle enterre son fils ce mercredi à Creutzwald, Hugo 4 ans et demi, percuté par la voiture du facteur, un intérimaire d'une vingtaine d'année qui venait d'entrer à la Poste en tant que travailleur saisonnier. "En fait j'ai l'impression que tout le monde ne pense qu'à la Poste, tout le monde ne pense qu'au facteur" explique en larme Marjorie Wilhelm la maman, "personne ne met en avant la douleur de la famille". Elle vise la direction de la Poste qui n'a pris aucune nouvelle depuis le drame. "II y a des maires qui étaient en vacances dans le sud et qui ont réussi à nous joindre, la Poste rien du tout...pas un coup de fil, pas une rose, pas un mot, rien". Un dirigeant de la Poste explique de son côté que les gendarmes ont déconseillé à l'entreprise d'entrer trop vite en contact de la famille de l'enfant.

Une plainte pour "honorer la mémoire de Hugo"

Marjorie Wilhelm est aussi persuadé que le facteur et la Poste sont entièrement responsables : "Tout le monde parle de la voiture électrique, de l'absence de bruit, mais ça n'a rien à voir, c'est le facteur qui roulait sur le trottoir, il n'avait rien à faire sur le trottoir". La mère d'Hugo assure avoir reçu des témoignages d'habitants du secteur qui parlent de conduite dangereuse des facteurs. "Chez nous, il y a des blocs de six boîtes aux lettres devant les pavillons, pour aller plus vite, ils ne sortent pas de la voiture, ils ouvrent la fenêtre". La famille de l'enfant va déposer plainte. "On fera tout pour honorer la mémoire de mon petit garçon, il est hors de question qu'on laisse cet accident comme ça" avant d'ajouter en sanglotant "les responsables vont payer pour la mort de mon garçon."

La Poste attend les résultats de l'enquête de gendarmerie pour savoir s'il y a eu des manquements dans les procédures de sécurité. La direction explique que le facteur avait reçu les formations nécessaires à la conduite et à la distribution du courrier. La Poste a prévu d'entrer en contact avec la famille.

LIRE AUSSI : Emotion à Merten et Creutzwald après la mort d'un garçon de 4 ans, renversé par le facteur