Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

La femme abattue à Montmélian est une conductrice de car de la SAT

mercredi 8 février 2017 à 14:15 Par Nicolas Peronnet, France Bleu Pays de Savoie

La femme retrouvée morte mercredi matin à Montmélian est une conductrice de car de la SAT. Elle a été abattue devant l'entreprise. Son ex-compagnon grièvement blessé a été retrouvé gisant à ses cotés, son pronostic vital est engagé.

Les gendarmes de l'identification criminelle devant l'entreprise SAT mercredi matin à Montmélian
Les gendarmes de l'identification criminelle devant l'entreprise SAT mercredi matin à Montmélian © Radio France - Nicolas Peronnet

Quelques heures après la découverte du corps d'une femme mercredi matin à Montmélian, l'enquête livre ses premiers éléments. La victime, âgée de 58 ans, est une conductrice de car de la société SAT (Savoie Autocars Transports), qui se rendait au travail. Elle a été tuée par balle vers 6h50, en pleine rue, devant les locaux de l'entreprise située dans une zone industrielle, avenue Paul-Louis Merlin. Un homme grièvement blessé lui aussi par balle a été retrouvé à ses cotés. Hospitalisé à Grenoble, son pronostic vital est engagé selon le parquet de Chambéry.

"La piste du drame passionnel à priori privilégiée". Thierry Dran, le procureur de le république de Chambéry

Selon le parquet de Chambéry, joint par France Bleu Pays de Savoie, cet homme est l'ex-compagnon de la victime. "La rupture serait récente" explique Thierry Dran, le procureur de la république : "A ce stade de l'enquête, la piste du drame passionnel est à priori privilégiée, même si l'on ne ferme aucune porte". Cet homme de 58 ans aurait donc tiré sur son ex-compagne, avant de retourner son arme contre lui.

Une cellule psychologique mise en place

Pour confirmer définitivement cette hypothèse, les enquêteurs attendent le résultat des expertises balistiques et de l'audition de l'homme hospitalisé, si son état de santé le permet dans les jours qui viennent. Car dans le quartier, "personne n'a rien vu ni rien entendu" affirme un voisin, "choqué" d'apprendre qu'un crime ait pu avoir lieu presque sous ses fenêtres.

La victime elle était en CDI à la SAT depuis 2015. Ses collègues sont très choqués selon la direction du site, qui emploie 45 personnes. Une cellule psychologique a été mise en place, avec 4 professionnels à disposition.

L'avenue Paul-Louis Merlin, où a eu lieu le crime mercredi, vers 7h du matin - Radio France
L'avenue Paul-Louis Merlin, où a eu lieu le crime mercredi, vers 7h du matin © Radio France - Nicolas Peronnet