Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Albertville : une filière de départ en Syrie devant la justice

-
Par , France Bleu Pays de Savoie, France Bleu
Albertville, France

Le procès du réseau albertvillois de départ vers la Syrie s'est ouvert ce mardi à Paris. Quatre hommes, âgés de 26 à 31 ans, sont jugés jusqu'à vendredi par le tribunal correctionnel de Paris pour association de malfaiteurs en lien avec une entreprise terroriste.

Quatre Albertvillois soupçonnés d'avoir rejoint les rangs de l'Etat islamique sont jugés à Paris cette semaine
Quatre Albertvillois soupçonnés d'avoir rejoint les rangs de l'Etat islamique sont jugés à Paris cette semaine © Maxppp - Fabrice Anterion

Quatre hommes, âgés de 26 à 31 ans, sont jugés depuis ce mardi et jusqu'à vendredi par le tribunal correctionnel de Paris pour association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste. Ils sont soupçonnés d'être des membres d'une importante filière djihadiste, au départ de la Cité olympique, un quartier d'Albertville, en Savoie.

Christian, Mohammed et Oualid sont sont soupçonnés d'avoir participé à des entraînements et des patrouilles armées du groupe Etat islamique. Majoub lui aurait organisé le soutien de certains djihadistes et projeté de rejoindre la Syrie.

Deux des prévenus comparaissent détenus, ils ont chacun un frère toujours présent dans les zones contrôlées par l'EI. Les deux autres sont libres sous contrôle judiciaire depuis presque un an.

Une filière d'acheminement vers les zones de l'EI mise au jour à Albertville

Trois interpellations avaient été réalisées par les services secrets turcs en mars 2014 à bord d'un car, alors qu'ils venaient de quitter un camp d'entraînement de l'Etat islamique et voulaient en rejoindre un autre. Le quatrième prévenu, qui nie avoir séjourné en Syrie, a lui été repéré dans la suite de l'enquête, qui a mis au jour toute une filière d'acheminement depuis Albertville.

Les enquêteurs ont identifié six autres hommes et une femme originaires d'Albertville, restés en Syrie. Ils font l'objet d'un mandat d'arrêt. En cas de retour en France, ces six là seraient jugés par une cour d'assises.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess