Infos

La fille d'un surveillant de prison agressée à Perpignan

Par Elisabeth Badinier, France Bleu Roussillon vendredi 21 mars 2014 à 14:25

Une jeune fille de 16 ans a reçu un violent coup de poing au visage ce vendredi matin en pleine rue à Perpignan. Son agresseur voulait faire passer un message à son père, surveillant de prison. Les collègues du papa ont aussitôt entamé un blocus de la maison d'arrêt de Perpignan.

La fille d'un surveillant de prison a été abordée ce matin par un homme en pleine rue alors qu'elle attendait le bus quartier du champs de Mars à Perpignan. "Tu es bien la fille de ... qui travaille à la prison de Perpignan ? ... et bien tu lui diras que c'est de la part de..." avant de lui assener un violent coup de poing au visage.

La jeune fille très choquée a été conduite à l'hôpital et son père a porté plainte. Aussitôt les syndicats de surveillants (UFAP/ UNSA et FO), les collègues du papa ont entamé un blocus de la prison de Perpignan. Ils étaient une quarantaine, rassemblés devant l'établissement ce vendredi après-midi pour réclamer une enquête efficace sur ce dossier. Tous sont scandalisés et choqués qu'on ait pu s'en prendre à la famille de l'un des leur, une première selon Joan Reig de l'UFAP.

"Qu'on s'en prenne à nos familles, c'est scandaleux"

"Pour nous c'est vraiment très grave, c'est arrivé qu'un surveillant soit agressé à l'extérieur, mais la famille d'un surveillant jamais. On a déjà un boulot assez dur comme ça à l'intérieur, on ne veut pas que nos familles à l'extérieur subissent les conséquences de notre travail. Y a un message qui a été transmis à la petite après le coup de poing, donc on a des élements pour retrouver l'agresseur. On est très choqués, scandalisés"

Joan Reig du syndicat UFAP

 

Partager sur :