Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

La fillette disparue au Chambon-Feugerolles jouait au parc avec ses amis, sa mère est sortie de garde-à-vue

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire, France Bleu

Les examens médico-légaux pratiquées sur la fillette de 8 ans disparue attestent qu'elle n'a pas été victime de violences. Elle jouait dans un parc avec ses amis avant d'être repérée par un habitant qui l'a ramenée à sa grand-mère. Sa mère a été remise en liberté.

La maman de la fillette avait été placée en garde-à-vue
La maman de la fillette avait été placée en garde-à-vue © Radio France - Noémie Guillotin

Chambon-Feugerolles, France

Lundi soir, une petite fille de 8 ans a disparu au Chambon-Feugerolles. Sa disparition a été largement relayée sur les réseaux sociaux. En fait, elle jouait dans un parc de la commune avec ses amis. 

Vers 11h45, sa mère lui a demandé d'aller acheter du pain et du lait avec un billet de 10 euros. La fillette a perdu ce billet et en route, elle a croisé des camarades en train de jouer. Elle est restée dans le parc jusqu'à la tombée de la nuit. Puis fatiguée, elle a attendu sur un banc. 

C'est un habitant du Chambon qui l'a repérée, il la connaissait ainsi que sa famille. Ce riverain l'a alors ramenée chez sa grand-mère habitant dans la commune.  Les services de police ont ensuite été prévenus. 

La maman en garde-à-vue

La mère de la fillette avait été placée en garde-à-vue pour délaissement d'enfant. Celle-ci a donné l'alerte trois heures après le départ de sa fille du domicile. Elle a été finalement remise en liberté ce mardi. Le parquet décidera plus tard si la maman doit être poursuivie pour délaissement. 

En attendant, sa fille de 8 ans et sa demi-sœur de 3 ans sont placées provisoirement en foyer. Un juge pour enfants est saisi du dossier. 

Choix de la station

France Bleu