Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

La Flèche : elle crée une association pour les femmes victimes de violences conjugales

-
Par , France Bleu Maine
La Flèche, France

Lolita Salmon a lancé fin novembre l'association Filles (Femmes Informations Liaisons La FlèchE). Elle souhaite venir en aide aux femmes victimes de violences conjugales. Elle aussi a subi des coups de la part de son mari, pendant 16 ans, avant de claquer la porte.

Les violences conjugales
Les violences conjugales © Radio France

"J'ai subi des coups, des insultes. Il faisait tout pour me rabaisser". Pendant 16 ans, Lolita Salmon a vécu un vrai calvaire. " J'étais livrée à moi-même. J'avais peur de partir car j'avais peur de mourir tout simplement alors j'ai accepté des choses inacceptables". Peur aussi pour ses trois enfants, âgés aujourd'hui de 23, 20 et 15 ans. "Eux aussi doivent se reconstruire car ils ont vu et entendu des choses qu'ils n'auraient jamais du voir ou entendre". Le déclic, Lolita l'a eu il y a 4 ans. "J'ai eu un problème de santé. Je pensais que je ne m'en sortirai pas. Finalement, les résultats ont été positifs. Et c'est à ce moment là, quand je suis rentrée chez moi, que je me suis dit "çà suffit ! Je pars dans deux heures".   

Pendant 16 ans, Lolita a vécu un véritable calvaire, battue et humiliée par son mari

J'avais peur de partir car j'avais peur de mourir tout simplement 

Lolita a réussi à s'en sortir elle-même. Mais ce n'est pas le cas de toutes les femmes. " Certaines n'ont pas de travail et dépendent financièrement de leur mari ou de leur compagnon. Il y a celles qui n'ont pas de permis. Quand on a des enfants, ce n'est pas simple de déménager. Et puis encore faut-il avoir un point de chute. Toute le monde n'a pas de famille à proximité". C'est pour cela que Lolita a voulu créer l'association FILLES (Femmes Informations Liaisons La FlèchE). " Il n' y a pas d'association de ce type à La Flèche. Son objectif est de permettre aux victimes de s'exprimer mais aussi d'essayer de leur trouver un logement voire un travail, de les réinsérer avec leurs enfants. Jusqu'à présent, les victimes de violences conjugales s'adressaient à la mairie ou au centre social mais ce n'était pas toujours adapté. Avec cette association, je veux créer un groupe de paroles et aider ces femmes aussi dans les démarches administratives". 

Avec la création de cette association, Lolita veut aider les victimes de violences conjugales à s'en sortir, à trouver un logement et à refaire leur vie

Un truc de fou !

L'association, lancée fin novembre, démarre à peine mais déjà le téléphone de Lolita Salmon n'arrête pas de sonner. "C'est un truc de fou. je reçois des appels tous les jours. Des femmes victimes de violences conjugales mais aussi des bénévoles qui veulent me donner un coup de main". Lolita a même reçu un appel de Marseille, l'une des villes françaises où l'on relève le plus grand nombre d'affaires de violences conjugales. Une femme avait entendu parler de l'histoire de la Sarthoise. Elle lui a demandé conseil pour monter sa propre association dans le Midi. 

Vous pouvez contacter Lolita Salmon au 06 86 59 93 99 ou  par mail : salmonlolita72@gmail.com 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu