Faits divers – Justice

La Flèche : sécurité renforcée à La Providence après des vols pendant la nuit

Par Bertrand Hochet, France Bleu Maine vendredi 20 janvier 2017 à 18:34

"La Providence" à La Flèche héberge 125 résidents (Illustration)
"La Providence" à La Flèche héberge 125 résidents (Illustration) © Maxppp - Franck Dubray

La direction de cet établissement privé pour personnes âgées a déposé deux plaintes à la gendarmerie. Au moins deux intrusions et plusieurs vols ont eu lieu depuis la mi-décembre. La directrice veut rassurer les employés qui manifestent une certaine inquiétude.

Ce n’est que de la charcuterie qui a été dérobée. Mais ces intrusions nocturnes inquiètent le personnel. La directrice de "La Providence" dit comprendre la peur des équipes travaillant la nuit. Elle a d'ailleurs, rencontré certaines de ces aides-soignantes pour tenter de les rassurer. Elle a prévu de réunir les 75 salariés ce lundi pour crever l'abcès. Et rappeler que des mesures ont été prises. Depuis maintenant un mois, les gendarmes passent régulièrement, plusieurs serrures ont été changées, des fenêtres ont été consolidées et des vigiles ont surveillé l'établissement à deux reprises pendant la nuit. Mais le dispositif n'a pas été reconduit car il coûte cher.

Sans minimiser le climat de méfiance qui s'installe, la responsable de "La Providence" rappelle que personne n'a été agressé. Que personne n'a vu directement les malfaiteurs. Et que les vols ne concernent que de la charcuterie dans les cuisines de l'établissement. Des intrusions avaient déjà eu lieu par le passé, conduisant la direction à installer sept caméras de surveillance. Les images montrent que les récents vols ont été commis par deux personnes au visage masqué.

Appel à la responsabilité de chacun

La direction du groupe (ACIS : Association Chrétienne des Institutions Sociales et de Santé de France) qui gère "La Providence" et 16 autres EHPAD en France avoue son incompréhension car pour ouvrir les portes de l'établissement, la nuit, il faut soit une clé soit un badge. Elle en appelle à la responsabilité de chacun : le personnel pour qu’il n’utilise désormais que les portes principales. Et les familles qui rendent visite aux personnes âgées pour qu'elles signalent la présence d’inconnus. Quadrature du cercle : la direction de l’association veut continuer à faire de "La Providence" un établissement ouvert et accueillant.