Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

La foule et l'émotion aux obsèques d'Angélique à Wambrechies

samedi 5 mai 2018 à 15:02 Par Géraldine Marcon, France Bleu Nord et France Bleu

Les obsèques d’Angélique dont le corps avait été retrouvé le week-end dernier, se sont déroulées ce samedi matin à Wambrechies. Plusieurs centaines de personnes sont venues rendre un dernier hommage à la jeune fille.

A l'issue de la cérémonie, la jeune fille a été inhumée dans la plus stricte intimité.
A l'issue de la cérémonie, la jeune fille a été inhumée dans la plus stricte intimité. © AFP - Denis Charlet

Wambrechies, France

L’église de Wambrechies dans le Nord était pleine ce samedi matin, et près de 200 personnes avaient également pris place sur le parvis pour assister les obsèques d’Angélique. Après la marche blanche qui s’est déroulée ce mardi, l’heure était au recueillement en l’église Saint-Vaast où des photos de la jeune fille avaient été disposées. Voisins, proches et anonymes étaient venues soutenir la famille pour ce dernier hommage. Après la cérémonie, Angélique a été inhumée dans la plus stricte intimité. 

Le corps de la jeune fille de 13 ans a été retrouvé le week-end dernier, sur les indications du principal suspect, un homme de 45 ans. Ce chauffeur de bus, un ancien voisin d’Angélique, a depuis avoué avoir tenté de la violer avant de l’étrangler. Il a été mis en examen ce lundi pour "séquestration, viol et meurtre sur mineur de moins de 15 ans", en partie en récidive, et écroué.