Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

La galère d'une famille de Montmorillon dont la maison est inhabitable depuis la tempête

lundi 8 janvier 2018 à 9:01 Par Noémie Lair, France Bleu Poitou

A Montmorillon, la maison de Céline et Alexandre est inondée depuis la tempête lundi 1er janvier. Elle est inhabitable. Le couple, son bébé et son chien sont à l'hôtel. Leur assurance paye une chambre jusqu'à jeudi. Ensuite, aucune solution n'a pour l'instant été trouvée pour les aider.

Le couple, son bébé et son chien vivent dans une vingtaine de mètres carrés depuis une semaine
Le couple, son bébé et son chien vivent dans une vingtaine de mètres carrés depuis une semaine © Radio France - Noémie Lair

Montmorillon, France

L'année commence mal pour cette famille. Lundi 1er janvier, alors que la tempête Carmen balaye le Poitou, Céline s'aperçoit que l'eau pénètre dans sa maison. L'électricité est coupée, les pompiers interviennent mais la maison est inondée et inhabitable, surtout pour un couple dont la femme est enceinte et avec une petite fille de 16 mois.

On propose à la famille un local d'urgence de la mairie puis une chambre dans une résidence habituellement réservée aux personnes âgées. Finalement, depuis mercredi soir, la famille vit à l'hôtel.

Le souci, c'est comment ça va se passer jeudi. Si personne ne fait rien, nous, on fait comment ?" - Alexandre

Mais l'assurance ne paye la chambre que jusqu'à jeudi. Ensuite, il faudra trouver une autre solution. La famille est inquiète. "Le souci, c'est comment ça va se passer jeudi. Si personne ne fait rien, nous, on fait comment ?" s'interroge Alexandre. Le couple compte sur la mairie et l'agence immobilière mais leur reproche de se renvoyer la balle. 

Mais la mairie à les mains liées explique le premier adjoint Ernest Colin. Elle a bien cherché mais n'a pas de logement à leur proposer. "Il faut que l'agence et leur assurance trouvent une solution puisqu'il y a plusieurs nuits accordées à l'hôtel et même une prolongation. Cela prolonge le temps mais _le temps presse pour trouver une solution de remplacement au logement qu'ils avaient précédemment_."

Trouver une maison semblable à la précédente

L'agence immobilière a fait deux propositions de logement mais pour le couple, ça ne collait pas. "Ce sont des logements où il n'y a pas de garage. Nos affaires, on les met où ?" interroge Céline.

Le couple cherche une maison semblable à la précédente. Il souhaite que tous les critères soient respectés. Pas question de prendre à nouveau un logement provisoire. "Ce ne sera pas possible pour nous. Il y a des frais que cela engendre et _l'assurance ne prend en charge qu'un déménagement._" explique Céline.

Il faut que je fasse attention parce que je pourrais perdre mon bébé." - Céline

Pour le couple, il faut faire vite, surtout pour sa petite fille, "perturbée", qui dort très mal selon sa maman. Et puis pour Céline aussi, enceinte de 4 mois et qui s'inquiète pour sa grossesse, déjà compliquée : "Ce n'est pas facile, je ne peux pas me reposer. Il faut que je fasse attention parce que je pourrais le perdre."

Fatiguée après une semaine dans une vingtaine de mètres carrés, la famille espère que l'agence ou la mairie va trouver mieux et rapidement.