Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Hockey sur glace : la Gamyo Academy demande sa mise en redressement judiciaire

mercredi 9 mai 2018 à 20:41 - Mis à jour le vendredi 11 mai 2018 à 11:31 Par Hervé Toutain, France Bleu Sud Lorraine

Après la liquidation du club de hockey sur glace à Epinal, l'association Gamyo Academy, qui gère les équipes amateurs et la formation, demande ce mardi sa mise en redressement judiciaire. Le dossier sera déposé le plus rapidement possible au tribunal de grande instance.

Gauthier Valence, président de la Gamyo Academy, hier à la faculté de droit d'Epinal
Gauthier Valence, président de la Gamyo Academy, hier à la faculté de droit d'Epinal © Radio France - Herve Toutain

Épinal, France

La Gamyo Academy va demander sa mise en redressement judiciaire, avec une période d'observation d'un an. Cette situation est liée à la liquidation du club de hockey sur glace spinalien, les Gamyos, fin avril. L'association Gamyo Academy gère les équipes amateurs d'Epinal et la formation.

Le dossier de redressement devrait être déposé le plus rapidement possible au tribunal de grande instance. Réunis ce mardi à la faculté de droit d'Epinal, en présence de plusieurs dizaines de parents et grands-parents de jeune hockeyeurs, les dirigeants de l'association ont expliqué que cette décision avait été "mûrement réfléchie avec les avocats, les collectivités et la féderation". 

Gauthier Valence, président de la Gamyo Academy, espère ainsi faire table rase du passé, en établissant un état détaillé du passif de l'association qui pourrait changer de nom.