Faits divers – Justice

La gare de Montélimar est la troisième de Rhône-Alpes la plus sensible

Par Stéphane Milhomme et Nathalie Rodrigues, France Bleu Drôme-Ardèche lundi 10 février 2014 à 5:59

Gare de Montélimar dans le sud Drôme
Gare de Montélimar dans le sud Drôme © Radio France - Nathalie Rodrigues

Deux cents actes ont été relevés par les agents en 2012, cent quarante en 2013, des actes qui vont de l'incivilité à l'agression physique dans la ville du sud Drôme.

Depuis un an déjà, des moyens de sécurité renforcés ont été mis en place sur la gare de Montélimar. Ces dispositifs vont être maintenus pour l'année 2014 vient d'annoncer la direction de la SNCF en Drôme Ardèche. Deux cents actes en 2012, cent quarante en 2013.

Les faits vont de l'incivilité à l'agression physique envers un agent ou d'autres voyageurs. Quelques uns ne sont pas forcément rassurés le soir. Car cela fait quelques années déjà que Montélimar est dans le top 5 des gares sensibles de Rhône-Alpes, selon Marc Pibot, le directeur Drôme Ardèche de la SNCF.

La gare de Montélimar est la troisième de Rhône Alpes la plus sensible

Le bassin de vie de Montélimar attirerait la petite délinquance qui remonte du sud, de Marseille notamment. Les mesures de sécurité ont été renforcés depuis février dernier : avec deux agents de sécurité présents tous les jours, des patrouilles de la police ferroviaire de Valence trois fois par semaines et dix sept caméras dans les endroits stratégiques.

La gare de Montélimar est la troisième de Rhône Alpes la plus sensible

Partager sur :