Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La gare de Périgueux évacuée pendant près de trois heures

-
Par , , France Bleu Périgord
Périgueux, France

Vers 16h30, la gare de Périgueux a été évacuée par la police, suite à la découverte d'une valise suspecte abandonnée au bout d'un quai. Les démineurs de Bordeaux ont été appelés sur place. L'accès au hall de la gare est resté interdit pendant près de trois heures.

La gare de Périgueux bouclée pendant trois heures.
La gare de Périgueux bouclée pendant trois heures. © Radio France - Marie-Sylvie Prudhomme

C'est au moment de la semaine où l'affluence à la gare de Périgueux est la plus importante que l'alerte a eu lieu. Vers 16h30 ce vendredi après-midi, un message audio a été diffusé dans le hall d'entrée, demandant à tous les voyageurs de sortir de la gare. Un cordon de sécurité a été installé, et les officiers de police ont rapidement interdit l'accès. Les voyageurs, très nombreux, se sont donc retrouvés devant l'entrée, sous la pluie, certains pendant près de trois heures. 

Les voyageurs massés devant la gare de Périgueux.
Les voyageurs massés devant la gare de Périgueux. © Radio France - Marie-Sylvie Prudhomme

Une alerte qui a provoqué beaucoup de questions, et un petit peu d'angoisse chez les personnes qui attendaient le train. L'état d'urgence vient de devenir une réalité, pour certains habitants de Périgueux.  

Réactions des voyageurs un peu inquiets face à cette fausse alerte.

En cause, une valise abandonnée au bout d'un quai. Ne voulant prendre aucun risque, notamment en raison de l'état d'urgence décrété sur tout le territoire, la police de Périgueux a fait appel aux démineurs de Bordeaux. Très rapidement, les agents de la SNCF ont orienté les voyageurs vers une autre entrée, sur la droite de la gare. Les premiers trains ont pu repartir une heure après le début de l'alerte. Certaines rames ont été remplacées par des autobus, qui ont pu également prendre le départ rapidement. 

L'accès au hall de la gare a été interdit pendant toute la durée de l'alerte.
L'accès au hall de la gare a été interdit pendant toute la durée de l'alerte. © Radio France - Marie-Sylvie Prudhomme

Finalement, il s'agissait d'une fausse alerte. Quelqu'un avait réellement oublié son bagage sur le quai. Les démineurs ont fait sauter la valise, qui ne contenait que des effets personnels.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess