Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

La gendarmerie d'Indre-et-Loire appelle les gens à s'inscrire plus nombreux pour l'Opération Tranquillité Vacances

-
Par , France Bleu Touraine

Le nombre de cambriolages pendant l'été en Indre-et-Loire est en hausse depuis l'an dernier. Et les gendarmes regrettent qu'on ne fasse pas plus appel à l'OTV, l'Opération Tranquillité Vacances.

Une patrouille de l'opération tranquillité vacances à Montlouis
Une patrouille de l'opération tranquillité vacances à Montlouis © Radio France - Denis Guey

Indre-et-Loire, France

En juillet-août 2018, il y a eu 190 cambriolages contre 171 à la même période en 2017 en Indre-et-Loire. Cette tendance se retrouve dans le secteur de la compagnie de gendarmerie d'Amboise (Château-Renault, Monnaie, Montlouis, Amboise et Bléré) avec + 7% de cambriolages depuis le début de l'année. C'est pourquoi les gendarmes regrettent qu'il n'y ait pas plus de gens qui s'inscrivent à l'Opération Tranquillité Vacances. 56 personnes seulement cet été pour le secteur de Montlouis-Vouvray sur 32 000 habitants.

Les gendarmes disposent maintenant d'une application sur smartphone qui géolocalise les maisons qui se sont inscrites, une application qui établit le compte-rendu de la visite maison par maison, et qui met à jour chaque fiche. Le commandant Vincent Augier, patron de la compagnie d'Amboise, explique que toutes les informations confiées aux gendarmes sont sécurisées.

Bien sûr, tout est contrôlé par la CNIL, et en aucun cas les informations qu'on nous transmet ne sont fournies à des organismes commerciaux. C'est important que les gens le sachent car les informations qu'ils nous apportent pour l'OTV sont confidentielles. Et parfois, la craint les empêchent de déclarer leur départ en vacances pour bénéficier d'une surveillance pourtant bien utile  -commandant Vincent Augier 

La cartographie et l'application qui permettent de gérer l'opération tranquillité vacances en Touraine - Aucun(e)
La cartographie et l'application qui permettent de gérer l'opération tranquillité vacances en Touraine - Gendarmerie Amboise

Ce dimanche,  comme à chaque patrouille OTV, le chef Corentin Denayère et le gendarme Arnaud Villeroux disposent maintenant d'une application sur smartphone spécifique à l'opération.

Les maisons sont déjà géolocalisées grâce à notre application, on s'assure qu'on est bien au bon endroit sur la cartographie, et sur l'appli on valide s'il y a quelque chose ou même s'il n'y a rien à signaler -Gendarme Arnaud Villeroux

Direction cette maison endormie où rien ne semble anormal: "on voit que le courrier n'est pas ramassé ce qui indique que la maison est vide, alors on repousse ce courrier dans la boite aux lettres pour qu'il soit invisible, c'est un petit geste qui est aussi dans notre rôle". Dans un autre quartier, un couple de retraités est rentré plus tôt de vacances, il va falloir mettre à jour sa fiche

Pour mettre à jour la fiche de ce monsieur, on va aller dans l'application, cliquer sur ce bouton, l'adresse ne réapparaîtra pas la prochaine fois qu'on ouvrira la carte, et le nombre de maisons à surveiller sera mis à jour -Chef Corentin Denayère

Ce retraité est convaincu de l'utilité de l'opération tranquillité vacances, cela fait 20 ans qu'il l'utilise. Les gendarmes surveillent mais n'ont pas le droit de pénétrer les propriétés sauf demande spécifique. Pour s'inscrire à l'OTV, il faut remplir un formulaire à télécharger et aller le porter à sa mairie ou la brigade de gendarmerie de son domicile.