Faits divers – Justice

La guerre des champignons dans les forêts du Médoc

Par Stéphane Hiscock, France Bleu Gironde et France Bleu vendredi 6 octobre 2017 à 16:54

illustration champignons
illustration champignons © Maxppp - maxppp

Un garagiste d'Eysines rapporte avoir réparé plus de 40 pneus crevés en moins de 15 jours. Après recoupement auprès de ses clients il affirme qu'ils ont été victimes de la guerre des cèpes dans le Médoc. Certains propriétaires seraient excédés par l'afflux des amateurs sur leur terrain.

Le roi de la forêt provoque chez certains des crises de jalousie ou même d'hystérie. Les plus mécontents sont souvent les propriétaires de terrain où certains amateurs de champignons n'hésitent pas à s'introduire pour ramasser les précieux bolets.

Voitures rayés, pneus crevés, insultes et bagarres ... la cueillette peut vite tourner au drame. A l'automne 2010 à Carcans un gendarme avait été blessé dans un accident par le véhicule 4X4 d'un propriétaire forestier. L'agent des forces de l'ordre était venu régler un conflit entre le dit-propriétaire et une famille venue ramasser des champignons.

En flagrant délit de ramassage illégal dans les bois de Ste Hélène

Il faut tout de même signaler que la cueillette est réglementée. L'Office National des Forêts rappelle que les bois appartiennent soit à l'Etat, à une collectivité ou à un particulier et ce dernier bénéficie de la jouissance paisible de son bien. Ramasser des cèpes sur un terrain privé sans autorisation c'est s'exposer à une amende de 150 euros pour 5 kilos de champignons et jusqu'à 1.500 euros au delà.