Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

"Probablement radicalisée", la jeune femme interpellée dans le centre-ville de Dijon avec un couteau a été hospitalisée

samedi 25 mars 2017 à 10:30 Par Soizic Bour, France Bleu Bourgogne et France Bleu

La jeune femme interpellée vendredi après-midi dans le centre-ville de Dijon a été hospitalisée d'office à l'hôpital psychiatrique "La Chartreuse" après sa garde à vue. Elle avait déambulé dans le centre-ville de Dijon armée d'un couteau. Elle serait "probablement radicalisée".

Photo d'illustration
Photo d'illustration © Maxppp - Maxppp

Dijon, France

La jeune femme interpellée vendredi après-midi dans le centre-ville de Dijon, alors armée d'un couteau de 20 centimètres, a été hospitalisée d'office à la Chartreuse après sa garde à vue, au cours de laquelle elle a été vue par un médecin. Elle serait "probablement radicalisée", d'après le procureur adjoint de Dijon, Thierry Bas.

Âgée d'une vingtaine d'années, la jeune femme, le visage dissimulé, a déambulé dans le centre-ville de Dijon vendredi après-midi, elle a d'abord été place du marché, puis du côté des Beaux-Arts, pour ensuite arriver à la cathédrale Saint-Bénigne, dans laquelle elle a voulu entrer, mais la porte était fermée.

Deux jours d'ITT pour l'employée de la parfumerie

Elle est entrée dans plusieurs boutiques, mais n'a menacé personne, elle n'a jamais levé son arme. Elle a été interpellée rue Mably, dans une parfumerie. Elle a directement été placée en garde à vue avant d'être hospitalisée d'office au centre hospitalier de la Chartreuse.

L'employée de la parfumerie, elle, était en état de choc, elle a été transportée à l'hôpital de Dijon et a eu deux jours d'ITT (Incapacité Temporaire de Travail). Le parquet de Dijon s'est saisi de l'enquête, qui se poursuit. La jeune femme devrait être entendue prochainement, après la visite d'un psychiatre légiste.

À lire aussi