Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

La journée nationale des aidants relayée dans le Puy-de-Dôme

jeudi 5 octobre 2017 à 19:55 Par Dominique Manent, France Bleu Pays d'Auvergne

On les appelle "les aidants". Ce sont ceux et celles qui s'occupent d'un proche handicapé ou malade. Une tâche particulièrement difficile en cas de pathologie neurologique. Ce vendredi leur est consacré. A Clermont-Ferrand, des associations et des organismes sociaux vont répondre à leurs questions.

La formation des aidants familiaux
La formation des aidants familiaux © Maxppp - Christophe Morin

Auvergne, Puy-de-Dôme, France

Ils sont des millions, en France, à épauler au quotidien des malades ou des handicapés. Ils le font par amour, parce qu'il s'agit de leur conjoint ou de leur parent. Et ils ne comptent ni le temps passé, ni la fatigue, ni le découragement. Ce vendredi 6 octobre est "journée nationale des aidants", pour les mettre en lumière et les informer. Dans le Puy-de-Dôme, l'association "Du répit pour les familles" organise une grande journée d'information, de 10 heures à 17 heures, à l'Espace réception La Montagne, 40 rue Morel Ladeuil, à Clermont-Ferrand.

19 partenaires exposants

"Du répit pour les familles" réunit ce vendredi à Clermont-Ferrand des associations, des organismes sociaux, des services d'aide à domicile, des maisons de retraite. Autant de partenaires qui peuvent prendre le relais quand l'aidant sent qu'il a besoin d'un coup de main. Les principales associations de malades sont représentées : France Alzheimer, France Parkinson, le réseau SEP en Auvergne (la sclérose en plaques). Composées de bénévoles, elles savent écouter, orienter, conseiller. Elles peuvent aussi intervenir en urgence quand le proche craque, quand il est au bout du rouleau. Même porté de bonne volonté, l'aidant a ses limites et pour éviter l'épuisement, il vaut mieux qu'il anticipe. D'où l'intérêt de connaitre les aides possibles, les adresses des accueils de jour, tout ce qui peut faciliter le quotidien et profiter d'un peu de répit . "Dans le Puy-de-Dôme, on recense 10 000 pathologies neurologiques. Seulement 400 cas sont accompagnés" explique Robert Martinez, président de l'association "Du répit pour les familles".

Un guide de l'aidant

L'association "Aide et répit" a mis au point un guide de l'aidant. II existe une version papier, gratuite, qui comporte trois grands chapitres : l'accompagnement à domicile, l'accompagnement en établissement, les structures et réseaux à connaître. Cette "bible" permet de répondre aux questions pratiques essentielles : à quel médecin faire appel en cas de maladie neurologique, qu'est-ce que l'hospitalisation à domicile, qu'est-ce qu'un accueil de jour et où y en a-t-il dans le Puy-de-Dôme, qu'est-ce que l'hébergement temporaire, où sont situées les unités spécialisées Alzheimer etc.. Depuis peu, on peut consulter ces fiches sur internet, sur le site officiel. "C'est unique" précise Robert Martinez dont l'association a reçu le soutien de la Fondation Michelin et du Conseil Départemental du Puy-de-Dôme. Dans le même temps, Robert Martinez prend son bâton de pèlerin pour aller porter l'information dans les campagnes. Des réunions ouvertes au public sont organisées, en présence des médecins du canton, des infirmiers, des services sociaux. La prochaine est prévue le 16 octobre, à Pontaumur.