Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : L'affaire Alexandre Junca

La juge d'instruction de l'Affaire Alexandre Junca quitte Pau

vendredi 29 août 2014 à 15:41 Par Jean-Philippe Girard, France Bleu Béarn

Comme annoncé, la juge d'instruction de l'affaire Alexandre sera dès lundi en poste à Tarbes comme vice-présidente du Tribunal de grande instance. Cette mutation, à sa demande, ne perturbe en rien le fonctionnement de la Justice puisqu'elle a bouclé le dossier Alexandre avant de partir.

Lucile Pichenot, juge d'instruction de l'affaire Alexandre Junca, quitte Pau.
Lucile Pichenot, juge d'instruction de l'affaire Alexandre Junca, quitte Pau. © Radio France - Jean-Philippe Girard

Lucile Pichenot part avec la satisfaction d'avoir terminé l'instruction de cette affaire particulièrement sensible à Pau, le dossier Alexandre Junca. Elle a adressé, hier, le dossier à toutes les parties concernées.

► Retrouvez notre dossier sur l'affaire Alexandre Junca

Le dossier suit son cours

Après son départ, toutes les parties concernées disposent d'un délai d'un mois et dix jours pour demander d'éventuels actes complémentaires. Au bout de ce délai, l'avis de fin d'instruction sera signé.

Le procureur notifiera aux avocats son réglement définitif. Il ne restera plus ensuite au procureur général qu'à fixer la date du procès devant les Assises dans un délai maximum d'un an. Ce pourrait donc être dans le courant du 2e semestre 2015.

Quatre années et 180 dossiers

Lucile Pichenot a instruit et cloturé 180 dossiers au cours des quatre ans qu'elle a passé au Palais de Justice de Pau. Parmi eux, le meutre de Jérémy Censier à Nay, l'affaire Angely à Montaner, l'affaire Lasserre à Lescar. Mais dit-elle, "lorsque dans quelques années je me rappelerai de mon passage à Pau, ce qui me restera en mémoire ce sera l'Affaire du meurtre d'Alexandre Junca" .

À LIRE AUSSI

INFOGRAPHIE Affaire Alexandre Junca : reconstitution sur les lieux du drame à Pau

► Affaire Alexandre Junca : les chefs d'accusation revus à la baisse

► Affaire Alexandre Junca : la juge d'instruction organise une reconstitution début juin