Faits divers – Justice

La justice belge donne son feu vert à l'extradition de Salah Abdeslam vers la France

Par Thibaut Lehut, France Bleu jeudi 31 mars 2016 à 18:04 Mis à jour le jeudi 31 mars 2016 à 18:18

Salah Abdeslam a été arrêté le 18 mars à Bruxelles.
Salah Abdeslam a été arrêté le 18 mars à Bruxelles. © Maxppp -

La justice belge a donné son accord pour que Salah Abdeslam soit extradé vers la France, ce jeudi. Le jeune homme est notamment soupçonné d'avoir participé aux attentats du 13 novembre à Paris.

Seul survivant des commandos qui ont perpétré les attentats du 13 novembre à Paris, Salah Abdeslam peut être extradé vers la France. C'est la décision qu'a prise la justice belge ce jeudi. "Le transfèrement est autorisé", a écrit le parquet dans un communiqué, "et les autorités belges et françaises décideront après concertation des modalités de cette remise".

Salah Abdeslam (26 ans) a été arrêté le 18 mars à Bruxelles après plus de quatre mois de cavale. Après avoir annoncé qu'il refuserait son extradition, il avait changé d'avis suite aux attentats commis à Bruxelles le 22 mars. Ce jeudi matin, l'un de ses avocats avait annoncé à la presse qu'il avait "donné son consentement au procureur fédéral" à l'issue d'une audience à huis-clos devant la cour d'appel de Bruxelles.

Salah Abdeslam, français d'origine marocaine, est soupçonné d'avoir été une cheville ouvrière des attentats de Paris et Saint-Denis, qui ont fait 130 morts.

>> À LIRE AUSSI : Retour sur la cavale de l'homme le plus recherché d'Europe