Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

La justice donne un répit à Sidy Camara, le jeune Malien qui veut rester en Bretagne

jeudi 21 juin 2018 à 18:03 Par Camille André, France Bleu Breizh Izel

Le tribunal administratif de Rennes a partiellement annulé ce jeudi la mesure d'expulsion dont le jeune homme fait l'objet. La justice estime que la destination qui était mentionnée dans l'arrêté, le Sénégal, n'est pas satisfaisante.

Le comité de soutien de Sidy Camara.
Le comité de soutien de Sidy Camara. © Radio France - Pauline KERSCAVEN

Finistère, France

Sidy Camara n'en a pas fini avec la justice. Ce jeune Malien de 18 ans fait l'objet d'une mesure d'expulsion, mais il souhaite rester en Bretagne. Il a donc lancé une procédure en justice. le tribunal administratif de Rennes a rendu son jugement ce jeudi 21 juin. Il a cassé partiellement la mesure d'expulsion. La justice estime que le pays de destination mentionné par l'arrêté n'est pas acceptable.

Sidy Camara est Malien d'origine. Mais alors qu'il était migrant, ses empreintes ont été enregistrées au Sénégal. Le préfet du Finistère avait donc estimé qu'il fallait le renvoyer dans ce pays-là. La justice a tranché contre cette décision.

Un nouveau recours dès la semaine prochaine

Dans l'absolu le jeune homme peut toujours être expulsé, à condition que la préfecture émette un nouvel arrêté qui mentionne le Mali comme pays de destination. Maître Franck Buors, l'avocat de Sidy Camara, va donc déposer un recours dès la semaine prochaine. Cette fois devant la cour administrative d'appel de Nantes.

Sidy Camara est installé dans le Finistère depuis deux ans. Il suit un CAP restauration à Pont-l'Abbé et est sur le point d'être adopté par une Française, Marie-France Jeanmère. L'avocat espère faire valoir ces arguments pour obtenir un nouvel examen de la demande de titre de séjour du jeune homme.