Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La justice veut prouver sa proximité aux maires de Côte-d'Or

-
Par , France Bleu Bourgogne

Une convention a été signée ce lundi 22 février 2021 à la Cité Judiciaire de Dijon. Il s'agit de mettre à la disposition des maires une boîte mail qui établit un lien direct entre eux et les services du procureur de la République.

Eric Mathais et Ludovic Rochette signent une convention qui permettra aux maires de bénéficier d'un lien direct avec les services du parquet.
Eric Mathais et Ludovic Rochette signent une convention qui permettra aux maires de bénéficier d'un lien direct avec les services du parquet. © Radio France - Thomas Nougaillon

Une partie des 698 maires de Côte-d'Or, surtout en milieu rural, se sentent parfois un peu seuls, un peu démunis face aux incivilités ou aux agressions qu'ils subissent dans leurs communes.

10 à 20 plaintes de maires chaque année en Côte-d'Or

Chaque année la justice traite entre 10 et 20 plaintes suite à des agressions surtout verbales. Mais entre le moment où une plainte est déposée et le moment où l'affaire arrive au tribunal cela prend de longs mois, parfois plusieurs années.

L'AMF 21 et le parquet signent une convention

Et les élus se demandent souvent ce qu'il se passe. Pour tenter d'inverser cette tendance un protocole a été signé ce lundi entre Ludovic Rochette, président de l'Association des Maires de France de Côte-d'Or (AMF 21) et Eric Mathais, procureur de la République. Une adresse mail dédiée est notamment mise en place pour relier nos maires aux services du parquet.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Le but : renforcer les liens 

C'est ce qu'explique Eric Mathais: "Il s'agit, dans un contexte d'augmentation des violences et d'une certaines solitude -qui a pu être exprimée notamment lorsque le garde des sceaux était venu à la rencontre des maires l'été dernier en Côte-d'Or-, de renforcer les liens entre le tribunal judiciaire et les maires".

"Obtenir des réponses"

Il s'agit d'offrir la possibilité à nos élus "de saisir le tribunal judiciaire pour obtenir des réponses" à leurs questions. Le procureur de la République assure avoir "reçu des moyens" notamment "une chargée de mission qui va être utilisée à cela", les maires pourront donc saisir le parquet afin "d'obtenir des informations sur la suite (ou pas) donnée à des plaintes qu'ils auraient déposé ou des agressions dont ils auraient été victimes ou bien encore sur le fonctionnement de la justice".

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Un lien privilégié avec le parquet

Si via cette boîte mail, les maires pourront avoir un lien privilégié avec les services du parquet, cela ne veut pas dire que les procédures judiciaires seront traitées plus rapidement pour autant. Il s'agit surtout pour la justice de mieux communiquer, l'Association des Maires de France pourra être mise à contribution pour faire de la médiation. Cette boîte mail sera également utilisée pour donner des conseils, des renseignements aux élus.

  • Ce mardi 23 février 2021, dans le "dossier + info" de France Bleu Bourgogne à 6H30 et 8H40 vous entendrez Ludovic Rochette, président de l'AMF 21, Eric Mathais, procureur de la République de Dijon mais aussi Mary-Claude Thurillat, maire de Bagnot en Côte d'Or. Cette dernière, victime d'agressions verbales particulièrement violentes en janvier 2018, nous dira ce qu'elle pense du dispositif mis en place.
Choix de la station

À venir dansDanssecondess