Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Inondations de 2015 : la maire de Biot Guilaine Debras mise en examen

mercredi 29 mars 2017 à 18:00 Par Laurent Vareille, France Bleu Azur

Guilaine Debras, la maire de Biot (Alpes-Maritimes), a annoncé ce mercredi sa mise en examen dans le cadre de l'enquête sur les terribles inondations d'octobre 2015 qui avaient fait trois morts sur sa commune.

Guilaine Debras
Guilaine Debras - .

Biot, France

C'est une Guilaine Debras sereine et voulant jouer la transparence qui s'est présentée ce mercredi en début d'après-midi devant la presse pour annoncer sa mise en examen.

La maire de Biot, entendue lundi par les enquêteurs, l'est pour "homicide involontaire par violation manifestement délibérée d'une obligation de sécurité et de prudence". Cela fait suite à l'enquête ouverte après la mort de trois pensionnaires d'une maison de retraite de la commune.

Un drame survenu lors des terribles inondations de la nuit du 3 au 4 octobre 2015. Ces dernières avaient fait 21 morts dans le département.

Savoir ce qui s'est passé

Depuis ce jour, la gendarmerie, en charge du dossier, cherche les responsabilités de chacun. De nombreux Biotois attendent de savoir ce qui s'est passé cette nuit.

De même pour la première magistrate de la commune qui espère enfin pouvoir s'expliquer, accéder au dossier et se défendre s'il le faut. Guilaine Debras a pris un avocat et se dit prête à faire face, assurant qu'elle n'a rien à se reprocher :

"J'ai fait ce que j'avais à faire, ce qui était en mon pouvoir, en mon devoir, en fonction des informations que j'avais."

Guilaine Debras, maire de Biot

Guilaine Debras, maire de Biot - Radio France
Guilaine Debras, maire de Biot © Radio France - Justine Leclerc