Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

La maire de Chavanac en Haute-Corrèze sera jugée pour tentative d'escroquerie

vendredi 29 septembre 2017 à 16:55 Par Philippe Graziani, France Bleu Limousin

La maire de Chavanac ira bien devant la justice. Catherine Durand comparaîtra devant le tribunal correctionnel de Tulle le 7 novembre pour tentative d'escroquerie, faux et usage de faux, et falsification de délibération de conseil municipal.

Catherine Durand comparaîtra le 7 novembre à Tulle
Catherine Durand comparaîtra le 7 novembre à Tulle © Radio France - Philippe Graziani

Catherine Durand encourt 10 ans de prison car les faits de tentative d'escroquerie, pour lesquels la peine encourue est de sept ans normalement, sont aggravés par sa qualité de maire, personne dépositaire de l'autorité publique. Catherine Durand en fait a transformé un devis de société en facture et fait une fausse délibération de son conseil municipal demandant le versement d'une somme de 6.000 euros sur le compte bancaire de son conjoint. C'est la trésorerie publique de Bugeat qui a trouvé les documents suspects et saisi le procureur.

Après enquête Catherine Durant a été interpellée cette semaine et a reconnu les faits au cours de sa garde à vue. Elle a été remise en liberté jeudi sous contrôle judiciaire. Avec donc une convocation au tribunal pour le 7 novembre. Catherine Durand promet de tout expliquer alors, en attendant elle a envoyé ce vendredi sa lettre de démission de maire au préfet.